« Thomas, tu te fous de notre gueule ? » – PSGInfos

« Thomas, tu te fous de notre gueule ? »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par notre partenaire PARISTEAM.fr

10:39 –

[embedded content]

Daniel Riolo, célèbre journaliste pour le groupe RMC, n’a pas sa langue dans sa poche. Dans l’After de la radio dimanche soir, il est revenu sur la lourde défaite du PSG à Lille (5-1). Extraits.

« Comment ils en sont arrivés à cette situation ? Pourquoi autant de blessés ? Y a un problème dans la préparation médicale ? Oui, y a trop de gens qui gèrent le truc, les médecins, les préparateurs physiques individuels, etc. À chaque fois qu’on m’en parle, c’est pour me dire que ça ne va pas, mais on est incapable de m’expliquer le pourquoi, tellement c’est confus. Le bordel est immense de ce côté là. L’organisation du club est remplie de gens, sans doute tous compétents, mais tous en interférence. On ne sait pas qui est qui et qui fait quoi. Tout le monde est surpayé, les compétences se bousculent. Les décisions ne vont pas dans le même sens, c’est incroyable (…) Tuchel s’énerve concernant les blessés, mais ce n’est pas la faute à pas de chance. Tuchel a visé Henrique en disant qu’il n’avait pas assez de joueurs, mais oh, Thomas, tu te fous de notre gueule ? T’as un budget pharaonique, tu prends une taule à Lille qui a complètement changé d’équipe l’été dernier, tu viens chouiner parce que tu n’as pas de joueurs ? Comment ils se sont préparé les joueurs ? S’ils s’étaient qualifiés pour les quarts de finale à Barcelone, comment il aurait fait ? Il ne va pas s’en sortir en remettant tout sur la gueule de Henrique ! Henrique a ses responsabilités, mais Al-Khelaifi aussi en a une tonne ! C’est de placer les joueurs dans le confort depuis des années ! Le problème de ce club, c’est le confort ! »

Plus soft, Habib Beye, consultant pour Canal+, n’a pas manqué de tacler Tuchel également sur le plateau du CFC : « C’est un problème de club qui a beaucoup de moyens. Ils ont fait des recrutements. Ces recrutements ne sont pas efficaces. Quand on voit cette équipe sur le terrain, elle doit mieux produire. Tuchel ne parle pas du contenu de son équipe. Il s’attarde sur les faits de jeu et sur les blessures. Ce soir, son équipe a renoncé. Il doit aussi pointer ses propres défaillances. « 

A vous la parole

happywheels

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply