Sissako et Bernadou n’ont pas réussi à quitter le PSG cet été, ils font le point auprès du Parisien – PSGInfos

Sissako et Bernadou n’ont pas réussi à quitter le PSG cet été, ils font le point auprès du Parisien

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Avec la suppression de l’équipe réserve qui était en National 2, le Paris Saint-Germain pouvait s’attendre à une vague de départs. Cela n’a pas loupé. De quoi amener des critiques tant les Titis sont partis. Mais 2 de ceux qui ont cherché à partir puisqu’ils ne sont pas avec les professionnels n’ont pas trouvé une porte de sortie. Il s’agit de Lucas Bernadou (milieu de 18 ans) et Moussa Sissako (défenseur de 18 ans). Ils se sont exprimés dans Le Parisien.
« Les deux derniers joueurs sous contrat sont le milieu Lucas Bernadou, 18 ans, et le défenseur Moussa Sissako, 18 ans. Ils s’entraînent désormais avec les U19 depuis le lundi 2 septembre. Malgré des contacts avancés avec le FC Sion (D1 suisse), Lucas Bernadou n’a pas réussi à quitter son club formateur. « Je suis déçu. Ce n’est pas facile de voir quasiment tous mes anciens coéquipiers trouver un nouveau club même si je suis content pour eux, déclare le milieu de terrain sous contrat stagiaire-pro jusqu’en juin 2020. J’espère partir en janvier lors du mercato hivernal. D’ici là, le temps va être long mais je vais m’accrocher. Je souhaite participer à la Youth League et à la U23 Premier League International Cup (tournoi réunissant les 12 meilleures équipes anglaises et 12 meilleures équipes européennes dans la catégorie des -23 ans).’

Sissako « Je me sens bien au PSG. J’ai seulement un peu peur pour mon temps de jeu. »
‘J’avais quelques pistes mais cela n’a pas abouti, confie son coéquipier Moussa Sissako sous contrat pro pendant encore deux ans. Je me sens bien au PSG. J’ai seulement un peu peur pour mon temps de jeu. Si je ne peux pas participer à la Youth League et la U23 Premier League International Cup, je demanderai à évoluer avec la réserve en N3 (composée uniquement de joueurs amateurs).’
Ainsi, ces deux jeunes doivent s’adapter à une situation compliquée, mais ils ne sont pas complètement délaissés. Ils ont tout de même un vrai cadre de travail et des matchs à jouer. C’est loin d’être terminé pour eux. Il faut s’accrocher et une belle opportunité pourrait arriver. A Paris ou ailleurs. Même si un avenir au PSG semble compliqué, ce n’est surtout pas le moment de baisser les bras.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login