Revue de presse PSG : Amiens, leçons, Gueye, Weigl, Allan, Rabiot, Top 30, Mbappé… – PSGInfos

Revue de presse PSG : Amiens, leçons, Gueye, Weigl, Allan, Rabiot, Top 30, Mbappé…

By  |  0 Comments


Cet article vous est proposé par notre partenaire Canal Supporter

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 11 janvier 2019 dans la presse hexagonale.

“La rencontre entre Amiens et le PSG comptant pour la 20e journée de Ligue 1 a été maintenue à samedi 17 heures malgré la poursuite du mouvement des « gilets jaunes ». La décision a été prise après des échanges ces derniers jours entre les deux clubs concernés et la préfecture, écrit l’AFP. Les Parisiens s’envolent dimanche pour un stage promotionnel au Qatar.”

LibérationGrégory Schneider tire dans Libération trois leçons de l’élimination du PSG par Guingamp. Il y a eu 1/de la suffisance. “Du coup, ils ont fini par tomber de haut et les manières de gentlemen – faciles à adopter quand ça roule – ont disparu, Tuchel s’en prenant par exemple durement à l’arbitre. Deuxième enseignement, plus difficile à corriger : le niveau incertain d’une palanquée de joueurs (Diaby, Bernat, Kehrer, Meunier) capables d’accompagner le mouvement les grands soirs mais impuissants à inverser la tendance lorsque ça se complique. Dans le sport comme ailleurs, seul l’échec et la difficulté disent les choses. Ce qui renvoie à la construction de l’effectif : des superstars mondiales cohabitant avec des éléments beaucoup plus faibles, alors que les équipes qui réussissent en Ligue des champions affichent un profil plus égal. Troisième leçon, gravée dans le marbre : dans la difficulté, Neymar a vite fait de croire qu’il trouvera plus sûrement la solution tout seul. On peut s’insurger ou s’en remettre à son instinct : c’est Neymar qui fera gagner le PSG, et non pas le PSG qui fera gagner Neymar.”

Le Parisien“En contact avec Idrissa Gueye, Julian Weigl et Allan, le PSG va acheter au moins un milieu de terrain durant ce mercato hivernal, assure Le Parisien. Tuchel se positionne comme un entraîneur à très fort caractère, capable de beaucoup de choses pour obtenir les deux milieux défensifs qu’il estime nécessaires. Avec une enveloppe de 30M€ – fair-play financier oblige- Paris ne pourra pas faire de folies. Mais le club envisage un achat plutôt qu’un prêt. […] Henrique n’a pas abandonné l’idée de convaincre le Borussia de lui céder Weigl même si les dirigeants allemands font montre de réticence. “L’intérêt pour Gueye est également réel, et le joueur n’est pas insensible au PSG”, souligne un intime du club. Reste qu’Everton se montrerait assez gourmand (au moins 40 M€). Idem pour Allan. Naples réclamerait aussi pas moins de 70, voire 80M€.”

“Le PSG tente encore et toujours d’organiser un transfert de Rabiot d’ici au 31 janvier, ajoute le quotidien francilien. Histoire de récupérer 10/15M€ et d’éviter un fiasco total. Le PSG a été sollicité par le Bayern sur ce dossier brûlant. Mais quel intérêt aurait Rabiot à donner son accord pour une telle opération ? Cela ressemblerait à un cadeau de départ à destination de son club formateur. Compte tenu des relations glaciales, ce n’est pas tellement le sens de l’histoire. Un départ dès cet hiver recouvrerait toutefois pour le joueur un intérêt immédiat : rejouer.”

L’Equipe propose son classement des 30 personnalités qui font le football français. Deux champions du monde se partagent la première place : Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Une position qui revenait à Neymar il y a un an. Le Brésilien glisse à la 8e place. On trouve Thomas Tuchel 12e. Nasser al-Khelaifi (16e) ne pèse pas autant qu’un Aulas (13e) ou les dirigeant de la LFP (9e)…

Le journal sportif trouve Mbappé moins « opé » en ce moment. “Simple contrecoup après une année folle ou relâchement préoccupant ? Au-delà des chiffres, il y a l’impression. Mbappé apparaît moins saignant, il fait moins de différences, moins mal. […] On lui laisse moins d’espaces et il va devoir s’adapter. Une autre explication est d’y voir un contrecoup après sa folle année, de son transfert retentissant au sacre mondial. […] En attendant de relancer la machine, il souffre de la comparaison avec Neymar, exceptionnel de régularité. […] Mbappé a déjà connu quelques épisodes similaires sur le Rocher, où certains ont pu lui reprocher des « comportements d’enfant gâté » (bouderie à l’entraînement, prise de bec avec un partenaire). À chaque fois, il a apporté sa réponse sur le terrain.”

happywheels

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply