Rabesandratana « C’était un match moche, très moche. Un peu comme le spectacle que les Parisiens offrent dernièrement » – PSGInfos

Rabesandratana « C’était un match moche, très moche. Un peu comme le spectacle que les Parisiens offrent dernièrement »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Eric Rabesandratana, ancien défenseur et capitaine du Paris Saint-Germain (1997-2001) devenu consultant, s’est exprimé ce dimanche au micro de la radio France Bleu Paris sur la victoire parisienne hier à Brest (1-2, 13e journée de Ligue 1). Un succès qui est loin de lui avoir plu. Il revient aussi sur la concurrence entre Edinson Cavani et Mauro Icardi (buteurs de 32 et 26 ans).
“C’était un match moche, très moche. Un peu comme le spectacle que les Parisiens offrent dernièrement. Pas tout le temps, mais très souvent. Du coup, on reste sur notre faim même s’il y a une victoire du PSG. On aimerait qu’elle soit belle et surtout maîtrisée. Ce qui n’est pas du tout le cas.

Rabesandratana « C’est terrible pour Cavani, qui souffre forcément de la comparaison.
Ils sont fatigués ?
Alors, ils sont fatigués, ça c’est sûr. Je pense qu’il y a une mauvaise gestion de Tuchel. Mais heureusement, on a un homme en pleine bourre. C’est Icardi, il est incroyable ! C’est l’homme providentiel, même si Di Maria est lui aussi décisif. Icardi marche sur l’eau ! Un but tous les 17 ballons touchés. C’est le meilleur ratio en Europe. Il n’a eu besoin que de deux ballons pour marquer. C’est terrible pour Cavani, qui souffre forcément de la comparaison. A sa décharge, il n’était pas dans le même état de forme. Il peut souffrir de cette comparaison, il va devoir faire abstraction de tout cela et travailler. Je lui fais confiance, il a l’état d’esprit pour. »
Comme on l’a vu tout au long de la journée, voilà encore un « spécialiste » qui parle de la performance parisienne comme si tout avait été raté. Pourtant, il y a eu du jeu, de l’intensité et de la création. C’est dans la finition qu’il y a eu le plus de soucis, ainsi que certaines phases en défense (c’est souvent le cas avec Layvin Kurzawa en arrière gauche). Mais avec un peu plus d’efficacité, le PSG aurait pu s’imposer plus largement et il y aurait plus de « spécialistes » pour dire que les Parisiens ont mis de l’envie.
Les mêmes qui n’arrêtent pas de souligner que Cavani n’était pas en forme. Si cela s’est vu, c’est parce qu’il aurait pu s’illustrer (donc il y a eu des opportunités), mais il n’a pas réussi. On a d’ailleurs vu la différence avec la diabolique efficacité d’Icardi. Reste au Matador à travailler pour revenir à son meilleur niveau en espérant qu’il puisse enfin échapper aux blessures. Ses qualités ne sont pas parties, par contre il n’est pas encore assez en forme physiquement pour pleinement les exprimer.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login