Quillot reprend Tuchel sur les horaires de matchs avec des chiffres loin de la vérité – PSGInfos

Quillot reprend Tuchel sur les horaires de matchs avec des chiffres loin de la vérité

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

En conférence de presse d’avant match ce jour, l’entraineur du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel, a estimé que toujours jouer à 21h causait à la fois de la fatigue à ses joueurs et était un frein au spectacle familial. Le Directeur Général de la Ligue de Football, Didier Quillot, a répondu dans l’After Foot sur RMC Sports en contredisant les dires de l’entraineur allemand, lui rappelant au passage avec condescendance que ce sont aux étrangers de s’adapter. 
« Le PSG vient de jouer deux fois de suite à 21h, mais il faut rappeler à Thomas Tuchel que le PSG joue à peu près une fois sur deux à 21h, et une fois sur deux à 17h30. Et non pas tout le temps à 21h, premier point.

Deuxième point, ça fait 36 ans que la tête d’affiche est à 21h, et je ne pense que ça va changer. En tout cas, sur les quatre prochaines années, ça ne changera pas.
Quillot « Thomas Tuchel est un excellent entraineur allemand, mais il pratique son métier en France. »
Je rappelle qu’en Espagne, les Classico ont lieu parfois à 12h30, parfois à 22h30. Il y a des spécificités culturelles liées au pays, qui sont en France et en Espagne, différentes de ce qu’il se passe en Allemagne. Thomas Tuchel est un excellent entraineur allemand, mais il pratique son métier en France. »
Si on veut parler chiffres, parlons chiffres. Un simple regard sur le calendrier du PSG permet de voir que depuis le début de la saison, le PSG a joué :
une fois à 13h30 pour le trophée des Champions,
5 fois à 17h30 (face à Strasbourg (5ème journée), à Bordeaux (8ème), face à Angers (9ème), à Brest (13ème), à Montpellier (17ème).
23 fois à 21h toutes compétitions confondues
Nous nous permettons également d’ajouter que les 4 prochains matchs du PSG, qui seront en plus tous des déplacements, se joueront tous à 21h ou au minimum à 20h55.

On est donc loin des chiffres annoncés puisqu’en ajoutant ces prochaines rencontres, le PSG aura joué un peu plus de 80% (81,81% pour être précis) de ses matchs à 21h, soit plus de 4 sur 5, contre seulement 15,15 % à 17h30, soit moins de 1 sur 6. A partir de là, doit-on continuer à étudier ces propos, tenus de plus avec fermeté et un soupçon d’autorité déplacée?
Droit dans ses bottes, sûr de ses chiffres, le directeur général a cherché à renvoyer Thomas Tuchel dans les cordes, lui rappelant au passage sa nationalité et que par conséquent c’est à lui de s’adapter à l’exception culturelle française. L’ancien coach du Borussia déplorait simplement le fait que les enfants ne puissent partager la magie de certains moments, notamment en coupes, même s’il n’oublie pas de mentionner l’impact sur ses joueurs bien entendu.
Alors, sans chercher nullement à vexer Mr Quillot, nous lui conseillons, si nous pouvons nous le permettre, d’étudier ses dossiers avant d’en parler, surtout s’il veut de la crédibilité sur des propos relativement limites. Au moins, en faisant parler de lui, nous connaissons tous à présent son existence et sa fonction, même si les raisons sont peut-être plus négatives que positives.
Peut-on nous permettre de penser qu’à la vue de ces chiffres et de ce discours que le LFP pourrait être, en partie responsable à défaut d’être coupable, de la série de blessures qu’a subi le club parisien ? Au jeu de la calomnie, personne ne sort gagnant.
N’oublions pas en fin que Tuchel a aussi longuement pensé aux spectateurs, dont les enfants, dans son discours. Une belle attention laissée de côté par Quillot, trop sûr de ses chiffres.
[embedded content]

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login