PSG/OM – Villas-Boas souligne « on était la meilleure équipe » et se plaint de l’arbitre – PSGInfos

PSG/OM – Villas-Boas souligne « on était la meilleure équipe » et se plaint de l’arbitre

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Ce mercredi soir dans le cadre du Trophée des Champions 2020, le Paris Saint-Germain affrontait l’Olympique de Marseille au Stade Bollaert. André Villas-Boas, entraîneur de l’équipe marseillaise, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (2-1, retrouvez le résumé ici). Comme à la télévision juste après la rencontre, le coach portugais a souligné que son équipe ne méritait « pas de perdre ». Mais il a ici ajouté une critique envoyée à l’arbitrage.

« C’était un match équilibré, avec peu d’occasions pour les deux équipes. On était la meilleure équipe, je pense qu’on ne mérite pas de perdre ce match. Le 2-0 vient viens contre le cours du jeu. Ils ont fait la différence sur le seul moment où notre ligne défensive ne joue pas le hors jeu. L’état d’esprit était irréprochable. Félicitations à Paris, le meilleur honneur qu’ils nous ont fait, c’est la fête qui a suivi, car on leur proposé un match difficile.
Villas-Boas « Là c’est une différence de traitement, encore contre l’OM. »
Alvaro a changé de comportement après l’entrée de Neymar ?
Non je ne pense pas. L’unique chose que j’ai vue, c’est que l’OM reçoit des cartons et pas le PSG. J’ai vu l’arbitre à la fin, il m’a dit que les deux fautes que Paris fait sur les contre-attaques ne valent pas jaune… normalement quand tu arrêtes une contre-attaque avec une faute, c’est jaune direct. Il nous l’a donné à nous, pas à eux. Là c’est une différence de traitement, encore contre l’OM. Rien à ajouter. », propos relayés par L’Equipe et RMC Sport.
Après la victoire acquise en Ligue 1 en septembre, les Marseillais pouvaient avoir l’espoir de réussir un nouveau coup ce mercredi pour obtenir un trophée (le premier depuis 2010) face à un PSG diminué. Sauf que le plan de l’OM, fait de défense et d’espoir d’un peu de chance sur un contre, n’a pas suffi. Les Parisiens n’ont pas réussi un grand match non plus, mais il y a eu du positif et au moins l’envie de créer. C’est bien que cela soit récompensé, contrairement au dernier Classico.
Ce peut être frustrant pour les Olympiques de perdre avec le sentiment qu’il était possible de faire plus. On peut espérer de notre côté que le prochain Classico sera plus spectaculaire grâce à un PSG qui aura pu monter en puissance physiquement et tactiquement. Au moins, la victoire et le titre sont là ce soir. De quoi continuer avec confiance en plus de certaines bases intéressantes affichées et qui permettent d’obtenir un succès mérité, même si Villas-Boas n’arrive pas à l’admettre.
De toute façon, sa remarque sur l’arbitrage vient surtout rappeler qu’il était frustré et dans une soirée de mauvaise foi. Si les Marseillais ont pris des jaunes, c’est en grande partie parce qu’ils ont fait des fautes flagrantes, limite violentes, contrairement aux Parisiens. Il est même plutôt surprenant qu’Alvaro Gonzalez (défenseur central de 31 ans) ait pu finir cette rencontre.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login