PSG-OM : à Marseille, on s’attend à voir Alvaro Gonzalez subir des provocations – PSGInfos

PSG-OM : à Marseille, on s’attend à voir Alvaro Gonzalez subir des provocations

By  |  0 Comments

En interne, on assure que le défenseur de l’OM Alvaro Gonzalez a « digéré » la polémique qui a suivi le clasico de septembre. Après cette victoire (1-0), la première des Marseillais en neuf ans, la réputation d’Alvaro a été écornée par Neymar. Dans un tweet rageur, la star brésilienne a accusé l’Espagnol de l’avoir traité de « singe » dans le temps additionnel, lors d’une altercation confuse, déclenchée par une faute de Dario Benedetto sur Leandro Paredes.

« Alvaro a découvert que ça partait en sucette au moment où on a pris l’avion », glisse une source proche du vestiaire olympien. Les joueurs ont alors décidé de faire une photo – maladroite – pour défendre leur stoppeur. Alvaro Gonzalez pose entouré de tous ses coéquipiers de couleur. Sur le cliché, l’Espagnol esquisse un sourire, une main sur l’épaule de Bouna Sarr, un de ses amis dans le vestiaire.

A l’atterrissage à Marseille, il découvre que son tweet, dans lequel il assure avoir une « carrière propre », n’a pas calmé l’ardeur des supporters soutenant Neymar. Les insultes pleuvent sur les réseaux sociaux et les proches du joueur essuient, eux aussi, injures et intimidations. Alvaro, qui a depuis changé de numéro, a même été menacé de mort. Il a déposé plainte.

Le pilier de la défense marseillaise

« Il a souffert de ce qui s’est passé », commente sobrement son coach, André Villas-Boas. Car Alvaro a ressenti un vif sentiment d’injustice : selon l’OM, Hiroki Sakai a essuyé des injures racistes de la part de Neymar. Valentin Rongier avait aussi pointé le crachat d’Angel Di Maria en direction du défenseur de l’OM. Mais désormais, les Marseillais ont consigne de ne plus évoquer l’affaire.

Nemanja Radonjic a souri quand le sujet a été abordé, ce lundi, en conférence de presse. L’air de dire : « Je l’attendais, celle-là ! » Il a expédié sa réponse en quelques mots : « Il y a toujours des histoires comme ça autour des grands matchs, c’est normal dans le football. Alvaro n’est pas raciste. » Et « toujours très motivé » pour les matchs, avec ou sans revanche à prendre.

La polémique n’a eu aucun impact sur son engagement. Elle a, en revanche, peut-être pesé sur son niveau de jeu : il a totalement manqué le match suivant, face à Saint-Etienne (0-2), avant de retrouver, progressivement, sa solidité habituelle. Ce cadre de l’équipe reste le pilier de la défense. Il a d’ailleurs reçu quelques préconvocations de la part du sélectionneur de l’Espagne, Luis Enrique.

«Les joueurs seront très attentifs, très vigilants»

Ce lundi, à l’entraînement, on a vu un front uni lors du footing. Leonardo Balerdi et Dario Benedetto encadraient, épaules contre épaules, leur coéquipier. Les joueurs marseillais vont le protéger, ce mercredi soir (21 heures), au stade Bollaert. « On pense qu’il va être provoqué à mort, s’inquiète-t-on à l’OM. Les joueurs seront très attentifs, très vigilants, si les Parisiens essaient de le déconcentrer. »

Newsletter PSG express

Nos informations sur le club de la capitale

Devant leurs écrans, les supporters marseillais l’encourageront. La relation entre Alvaro et les fans de l’OM a d’abord été refroidie par les accusations. Mais il a réussi à convaincre plusieurs leaders de groupes de supporters lors d’une réunion. Deux semaines après le clasico, plusieurs associations l’ont soutenu, notamment avec une banderole : « Contigo siempre » (toujours avec toi). Et c’est certain : les « fadas » de l’OM seront à l’aéroport de Marignane si Alvaro aide Marseille à remporter son premier titre en neuf ans.

happywheels

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply