PSG-OM (2-1) : Icardi n’est plus perdu – PSGInfos

PSG-OM (2-1) : Icardi n’est plus perdu

By  |  0 Comments

Comme beaucoup, Mauro Icardi a vécu une terrible année 2020. Au-delà de la pandémie mondiale de coronavirus, qui l’a touché directement à la fin de l’été, l’Argentin restait sur plusieurs mois de cauchemar. Avant que le Covid-19 ne balaye la planète, le buteur avait petit à petit perdu sa place en attaque, prise par Edinson Cavani. Lors du Final 8 de Lisbonne, même après le départ de l’Uruguayen, Icardi végétait sur le banc de touche… Enfin, l’automne était gâché par différentes blessures, entre un ligament du genou récalcitrant et des adducteurs douloureux.

Nous voici en 2021. Le coronavirus n’a pas disparu. Mais les bonnes résolutions semblent avoir de l’effet sur l’Argentin qui ne quitte plus son béret, devenu un symbole sur ses réseaux sociaux. Moqué pour ce look, il en joue, le portant désormais même en voyage avec ses coéquipiers, jusqu’à Lens ce mercredi soir pour son premier Trophée des champions avec Paris.

Déjà très en jambes lors de son entrée en jeu face à Brest (3-0) samedi dernier, avec un but et une passe décisive, Icardi poursuit sur sa lancée. C’est bien de lui qu’est arrivée la lumière dans le froid lensois. Très vite sollicité, l’ancien attaquant de l’Inter Milan a bouclé une première période quasi-parfaite. Une quinzaine de ballons touchés, cinq tirs, trois cadrés, une barre transversale et l’ouverture du score. Icardi a d’abord échauffé sa tête au deuxième poteau sur un corner de Di Maria (18e), le ballon ne passant qu’à quelques centimètres de la cage de Mandanda.

Icardi marque son territoire

Cette même forte tête a fait la différence sur un nouveau ballon de Di Maria vingt minutes plus tard. Le gardien de l’OM ne peut que freiner la tentative, Icardi suit parfaitement pour marquer dans le but vide.

Samedi contre Brest, Icardi avait pu engranger du rythme en disputant une grosse demi-heure en remplacement de Moise Kean, serial buteur en son absence. Face aux Marseillais, Mauricio Pochettino aurait pu alterner les rôles. Mais il a laissé Icardi, visiblement en confiance.

Ce match interne au PSG entre l’Italien et l’Argentin va rythmer les prochaines semaines pour le poste d’attaquant de pointe dans le 4-3-3 de Pochettino. Avec une titularisation dès son retour de blessure, ainsi que son premier but en carrière lors d’une finale, Icardi marque son territoire.

Newsletter PSG express

Nos informations sur le club de la capitale

La deuxième période du natif de Rosario, la même cité que Lionel Messi ou Angel Di Maria, rappelle toutefois qu’on ne rattrape pas plusieurs mois sans rencontre officielle en quatre jours. Mais il a lutté jusqu’au bout, s’agaçant même des gestes d’Alvaro Gonzalez et allant obtenir un pénalty devant Pelé (82e). L’important était ailleurs. « J’attends que mes joueurs me mettent en position difficile pour mes compositions d’équipe », disait Pochettino ce week-end. Mission réussie pour Icardi.

happywheels

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply