PSG : Mbappé, 100 buts et tant de joyaux – PSGInfos

PSG : Mbappé, 100 buts et tant de joyaux

By  |  0 Comments

Logique. Le footballeur qui traverse son sport à cent à l’heure vient d’inscrire son centième but en club lors de la victoire du PSG contre Galatasaray, mercredi (5-0). Fidèle à ce qu’il donne à voir depuis ses débuts professionnels à Monaco, le 2 décembre 2015, contre Caen, à moins de 17 ans, Kylian Mbappé continue de sidérer par sa ponctualité avec l’histoire, la sienne comme la grande. 27 buts avec Monaco, 73 réalisations avec le PSG. Le premier débarque le 20 février 2016 au stade Louis-II contre Troyes, le 100e face à Galatasaray ce mercredi au Parc des Princes. Le tout en 163 rencontres.

Le champion du monde, auteur de 13 buts avec l’équipe de France dont sans doute le plus important de sa jeune vie, le 4e en finale de la Coupe du monde 2018 en Russie contre la Croatie, se pose déjà comme un finisseur à l’appétit d’ogre. Mais il ne se réduit pas à cela, lui qui fissure les blocs, accapare les défenseurs, dont les déplacements créent de l’espace et du mouvement, lui qui court à la vitesse du son, porté par ses semelles de vent. Ses courses sont une mise en scène de cinéma : elles donnent l’action et l’émotion.

Surtout, il s’accomplit également dans la passe décisive, avec 55 offrandes sur le Rocher ou dans la capitale. Il aura donc été impliqué directement sur 155 buts, toujours en 163 matchs, et il évolue dans un pays qui ne comptabilise pas les avant-dernières passes. Mais les statistiques, aussi impressionnantes soient-elles, empilent et ne racontent pas. 100 buts uniquement en clubs et déjà tant de joyaux. Nous avons sélectionné cinq de ses bijoux, de manière totalement subjective, et ce n’était pas facile.

PSG : Mbappé, 100 buts et tant de joyaux

Le plus beau et son préféré : Nîmes-PSG (2-4), 1er septembre 2018

Kylian Mbappé face à Nîmes en septembre 2018/Icon Sport/Alexandre Dimou
Kylian Mbappé face à Nîmes en septembre 2018/Icon Sport/Alexandre Dimou  

Le 3e de ses 33 buts en championnat la saison dernière est un chef-d’œuvre. En seconde période, Kimpembe récupère le ballon dans son camp et à hauteur du rond central ouvre sur Mbappé parti en profondeur côté droit, dans une gestuelle de corps à la Ronaldo. L’attaquant sème son défenseur et en pleine course, à une vitesse folle, contrôle le ballon en cloche de l’intérieur du pied droit. Après un rebond, il fouette une demi-volée en extension façon coup de karaté. L’enchaînement est inouï. Il est surtout parfait, avec les félicitations du jury pour le contrôle. Cela tombe bien : c’est aussi son but préféré.

Le plus difficile : Saint-Etienne-PSG (0-1), 17 février 2019

Kylian Mbappé contre l’ASSE en février 2019/LP/Yann Foreix
Kylian Mbappé contre l’ASSE en février 2019/LP/Yann Foreix  

Après une mauvaise relance de Ruffier, deux têtes parisiennes ramènent le ballon à l’entrée de la surface et dans les pieds de Dani Alves. Sa passe lobée trouve Mbappé au point de pénalty, lancé. Sa reprise de volée croisée, la jambe en extension, le corps se couchant demande une coordination exceptionnelle. Le ballon vient de derrière et si son appel lui permet de se libérer du marquage, il réussit l’impossible en parvenant à se situer dans l’espace, à garder sa lucidité et le sens du but. Un côté JPP (Jean-Pierre Papin).

Le plus émouvant : PSG-Nantes (2-0), 4 décembre 2019

Kylian Mbappé contre le FC Nantes en décembre 2019/Icon Sport/Dave Winter
Kylian Mbappé contre le FC Nantes en décembre 2019/Icon Sport/Dave Winter  

Il ne s’agit pas purement d’une Madjer, mais son but « à l’envers » du pied droit et en plein mouvement, après un extérieur du gauche de Di Maria, ressemble à un hommage à Rabah Madjer, buteur avec Porto en finale de la Coupe des clubs champions face au Bayern Munich en 1987, sur une talonnade et à l’arrêt. Le but du Français se pose aussi comme un geste zlatanesque.

Le plus important : Manchester City-Monaco (5-3), 21 février 2017

Kylian Mbappé contre Manchester City en février 2017./Icon Sport/BPI
Kylian Mbappé contre Manchester City en février 2017./Icon Sport/BPI  

Lancé côté droit par Fabinho, Mbappé échappe à ses gardes. Devant Caballero, plein de sang-froid, relâché, il expédie un tir puissant sous la barre, inarrêtable, à la Marco Van Basten. Il s’agit du premier de ses 19 buts à ce jour en Ligue des champions, face au Manchester City de Pep Guardiola. Une signature. Il se découvre devant l’Europe face à un mythe du banc de touche, le plus tourné vers le jeu. Ce but lance au plus haut niveau sa carrière internationale.

Le plus insolite : PSG-Lille (3-1), 9 décembre 2017

Kylian Mbappe contre Lille en décembre 2017/Icon Sport/Dave Winter
Kylian Mbappe contre Lille en décembre 2017/Icon Sport/Dave Winter  

Propulsé depuis son camp et avant le rond central, Mbappé se lance vers le but, déserté par Maignan, monté pour essayer d’arracher le nul. Ils sont trois à vouloir le rattraper : Edgar Ié cherche à le stopper de manière irrégulière quand Araujo et Soumaré ne parviennent pas à le rejoindre alors que lui court avec un ballon. Sa vitesse, ses pieds agiles et bondissants à la Pelé, lui donnent une avance irréversible. Le tout dans le temps additionnel comme s’il avait du gaz en permanence. Il pousse le ballon dans le but vide.

happywheels

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply