PSG/Leipzig – La plus basse possession parisienne en LDC depuis 3 ans – PSGInfos

PSG/Leipzig – La plus basse possession parisienne en LDC depuis 3 ans

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Ce soir le Paris Saint-Germain recevait le Red Bull Leipzig pour le compte de la 4ème journée de la Ligue des Champions édition 2020-2021. Et malgré la victoire acquise sur la plus petite des marges grâce à un penalty (11ème) transformé par le Brésilien Neymar (retrouvez le résumé ici), il est peu de dire que le PSG a joué à se faire peur en laissant, de manière totalement incompréhensible, les visiteurs faire le jeu. Si les Allemands ont poussé jusqu’au bout, donnant des sueurs froides à tous les supporters derrière les Rouges et Bleus jusque dans les derniers instants, les Parisiens peuvent remercier l’arbitre pour ce penalty généreusement accordé en début de rencontre.

Et juste après la fin du match, Opta, entreprise qui analyse tous les matchs européens pour en ressortir des statistiques, en a livré une qui fait vraiment tâche pour le club parisien. Alors que le match se déroulait au Parc des Princes, les Rouges et Bleus n’ont eu la balle que pendant 37,2% de la rencontre ! Mais en remontant un peu l’histoire, on s’aperçoit que c’était déjà le cas (33,8%) lors de la rencontre remportée 3-0 contre le FC Bayern Munich le 27 Septembre 2017. Où est passée notre équipe qui imposait un football implacable dans son antre, pouvant faire peur à n’importe quelle équipe? Aujourd’hui, même son ombre déstabilise le club francilien.

37.2 % – Paris n’avait plus affiché une si faible possession de balle à la mi-temps d’un match de Ligue des Champions depuis le 27 septembre 2017 face au Bayern Munich (33.8 %). Tactique ? pic.twitter.com/lHqgn6QQM3
— OptaJean (@OptaJean) November 24, 2020

Alors on peut s’interroger sur l’intentionnalité, le PSG a-t-il réellement laissé le jeu à son adversaire ou a-t-il été pressé par une équipe désireuse de renverser la situation ? Mais en ne dépassant même pas les 400 passes réalisées (391), le PSG a fait peine à voir et si on ajoute les 8 tirs (2 cadrés) réalisés contre les 15 (3 cadrés) subis, l’entraîneur Thomas Tuchel peut s’estimer heureux de cette victoire. Mais du côté des supporters, personne n’est dupe et ne regarde l’avenir avec optimisme.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login