PSG-Barça : entre Icardi et Rafinha, un long roman d’amitié depuis la Masia – PSGInfos

PSG-Barça : entre Icardi et Rafinha, un long roman d’amitié depuis la Masia

By  |  0 Comments

Le statut de star du football n’empêche pas la nostalgie d’apparaître. Lors de notre entretien avec Rafinha, le milieu de terrain du PSG, nous l’interrogions sur ses années à la Masia, le centre de formation du FC Barcelone. « J’y ai tout appris ou presque. J’ai beaucoup d’affection pour cette période », clamait le Brésilien, avec le sourire, en pensant à cette période bénie de l’adolescence. Au Barça depuis 2006, Rafael Alcantara, frère de Thiago, voit débarquer un certain Mauro Icardi en 2008, en provenance d’un petit club des îles Canaries, où l’Argentin est repéré. Alors âgés de 15 ans, les deux hommes, nés à une semaine d’écart en février 1993, se rapprochent.

« En cours, nous étions toujours assis ensemble, se remémorait Rafinha devant les caméras de TF1 en novembre dernier. En informatique, on était à la même table et à cette époque, on avait une classe un peu compliquée avec beaucoup d’agitateurs (sourire). » « Ça restait correct, répondait Icardi lors du même entretien. Pour ma part, ça m’arrivait de dormir en classe… » Des souvenirs classiques d’écoliers, confirmés par un ami commun. « Rafa a toujours été le plus blagueur, se marre Luis Gustavo Ledes, aujourd’hui milieu de terrain du CD Castellon (D2 espagnole). Des anecdotes? Comme celles de tous les collégiens, lycéens… (rires) Ce que je peux dire, c’est qu’on s’entendait tous bien, qu’on s’amusait beaucoup, qu’on était ensemble en permanence. Cette ambiance me manque, c’étaient de belles années ».

Etablir une amitié avec ses coéquipiers du centre de formation n’est pourtant pas chose aisée. Au Barça comme ailleurs, le milieu est décrit par beaucoup comme dur, où il faut se battre pour sa place. Avec plus de douze ans de recul, « Gus » Ledes dépeint un autre tableau. « De mon point de vue, ce n’était pas difficile de devenir amis, même avec les concurrents, assure-t-il. Au contraire, si l’ambiance est bonne, les choses fonctionnent mieux. Rafa et Mauro ont toujours été amis. Ce sont deux types super, avec du cœur, de la générosité. Dès le premier contact, ça fonctionnait et ça se voyait sur le terrain ». Durant deux saisons, Rafinha et Icardi cultivent cette relation d’amitié et leur talent.

Les deux compères à 16 ans au Barça./DR
Les deux compères à 16 ans au Barça./DR  

Mais pour l’Argentin, le cadre n’est pas toujours simple à respecter. Un ancien coéquipier raconte : « Quand il est arrivé, on ne se parlait pas beaucoup. Mais, un jour, il vient me voir après un problème de téléphone et me dit : Hermano (NDLR : frère), tu n’as pas un portable à me prêter? Il voulait parler avec sa copine aux Canaries. (rires) » En 2016, Icardi reconnaissait lui-même les difficultés d’adaptation à cet environnement exigeant, d’où ont émergé Messi, Piqué, Xavi ou Iniesta.

En 2010, Rafinha pousse Icardi en dehors du Barça

« Quand on est si jeune, on a l’impression d’être un peu en prison. Tu es constamment surveillé, racontait le buteur à la télévision Italia 1. C’est une petite vie de soldat. Ils doivent gérer 70, 80 joueurs et tous n’acceptent pas les règles imposées… J’en faisais partie. » Un comportement parfois pointé du doigt en dehors et un changement de style de jeu au Barça, entrepris par Pep Guardiola en 2008, viennent à bout de l’aventure d’Icardi en Catalogne.

Le plus surprenant ? C’est Rafinha, milieu utilisé comme faux numéro 9 par Oscar Garcia, passé par Saint-Etienne (2017), qui prend la place de son ami sur le terrain et le pousse vers la sortie en 2010. Cet événement n’a pas froissé leurs relations. « Entre les joueurs, ça s’est toujours bien passé, se souvient le gardien camerounais Yannick Amadou, ancien partenaire à la Masia. On reçoit une formation footballistique mais surtout humaine. Il y avait un moment pour la vie du foot et un moment pour la vie réelle. On aimait beaucoup se balader, aller au cinéma… Ça nous faisait du bien. »

Newsletter PSG express

Nos informations sur le club de la capitale

Icardi trouve finalement son bonheur à la Sampdoria de Gênes puis à l’Inter pendant que Rafinha poursuit son apprentissage au Barça. En 2018, ils se retrouvent à Milan le temps d’un prêt de six mois pour le Brésilien. Aujourd’hui, les voici ensemble au PSG. Sur le point d’éliminer le Barça en Ligue des champions.

happywheels

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply