Petit « La stratégie du PSG est simple…Tu n’as pas le temps de laisser les jeunes s’émanciper » – PSGInfos

Petit « La stratégie du PSG est simple…Tu n’as pas le temps de laisser les jeunes s’émanciper »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Depuis la fin du mercato d’été 2019, les « spécialistes » ne cessent d’évoquer les nombreux départs de joueurs formés au Paris Saint-Germain. C’est souvent évoqué comme une grande erreur ou une stratégie incompréhensible, comme par Christophe Dugarry. Mais le champion du monde 98 dorénavant consultant Emmanuel Petit a expliqué assez simplement l’idée du club parisien.
« Je pense que la stratégie du PSG est simple. Depuis l’arrivée des Qataris, ils ne se sont pas emmerdés à savoir comment fonctionne un club. Ils se sont dit ‘qu’est-ce qu’il nous faut pour gagner une Coupe d’Europe ? Les meilleurs joueurs, donc on va mettre l’argent sur la table’.

Petit « c’est le propre de tous les grands clubs européens et de toutes les superpuissances financières. »
Luis Fernandez a poussé un coup de gueule, mais c’est le propre de tous les grands clubs européens et de toutes les superpuissances financières. Citez-moi une équipe du haut du panier européen qui fait jouer ses joueurs du centre de formation. L’Ajax ? Non, je parle de ceux qui ont une grosse puissance financière. Aujourd’hui, tout le monde est dans l’urgence parce que le marché financier est démobilisé. Alors les clubs peuvent se racheter rapidement un mercato raté. On n’est plus dans la même gestion qu’il y a 20 ans. Tu n’as pas le temps de laisser les jeunes s’émanciper. »
Ce n’est pas souvent, mais cette fois l’analyse de Petit semble assez juste. Certes, beaucoup de Titis sont partis et c’est toujours un peu une déception de ne pas les voir se faire une place en équipe première. Mais très peu parmi ceux partis cet été avaient une place dans le groupe professionnel. Aurait-il était mieux de la part du PSG de les garder ? Peut-être qu’il y aurait eu moins de critiques. Pourtant, Paris n’aurait pas rempli ses caisses, des joueurs seraient bloqués loin du terrain et leurs valeurs seraient descendus.
C’est un peu « froid », mais Paris n’a pas beaucoup de choix sinon de vendre les joueurs qui sont en âge de se lancer en professionnel et qui ne semblent pas prêts à être bientôt utiles en équipe première. Sans oublier d’écouter les envies des joueurs, qui peuvent intéresser des clubs qui proposent beaucoup plus de temps de jeu. Tous les grands clubs ont un peu de ce « problème ». L’exigence et la concurrence en équipe première sont immenses. Alors pour avoir de la place il faut des qualités particulières. Sinon, le début de la carrière se fait souvent dans un autre club. Peut-être que la carrière sera ensuite très belle, mais il est impossible de garder tous les joueurs. Le tout est de réussir à conserver certains des plus talentueux et qu’ils s’installent dans le groupe.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login