Obraniak : “Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu une équipe du PSG aussi mauvaise” – PSGInfos

Obraniak : “Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu une équipe du PSG aussi mauvaise”

By  |  0 Comments


Cet article vous est proposé par notre partenaire Canal Supporter

Trois buts à zéro au tableau d’affichage, 61% de possession de balle, 21 tirs contre 12 pour Brest, 11 frappes cadrées contre 2 pour les Bretons, 52% de duels gagnés… le PSG est largement devant dans tous les éléments de comparaison. On peut donc estimer que la victoire des Rouge & Bleu samedi soir au Parc des Princes est nette et claire. Pas du tout. Pour le consultant Ludovic Obraniak le PSG est au fond du trou.“Pour être honnête, je les ai trouvés méconnaissables contre Brest. Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu une équipe du PSG aussi mauvaise. Aussi désorganisée. Franchement, j’ai pris une claque en regardant ce match là. Ils se sont fait ouvrir au milieu de terrain par des rushs d’Honorat, de Faivre, de truc… les mecs ils prenaient la balle à 60 mètres du but et ils faisaient des chevauchées de 30, 40, 50 mètres ! Le PSG a beaucoup de chance que les Brestois aient manqué de lucidité dans le dernier geste. Je les ai vus se faire ouvrir comme jamais”, a commenté l’ancien meneur de jeu sur le plateau de L’Equipe du Soir. “Après il y a deux choses importantes. Et c’est là où Mauricio Pochettino peut convaincre. Il doit travailler sur le bloc. Il y a des mecs très bas, des mecs très haut. A un moment soit tu décides de faire travailler tes attaquants et tu resserres les lignes, mais ça n’a pas l’air extrêmement simple au PSG… soit tu forces les mecs à monter pour jouer plus haut. Il faudra qu’athlétiquement ils soient un peu meilleurs. Je ne vois que ça… Depuis des semaines, on ressasse encore et encore ce truc. Les mecs, ils doivent l’entendre ! Il y a un gouffre au milieu de terrain ! Il y a un No Man’s Land ! C’est terrible. Trois, quatre, cinq joueurs adverses peuvent s’engouffrer. Il faut aussi plus de simplicité dans le jeu. Ils se compliquent toujours avec 5,6,7 touches de balle. Franchement, je suis hyper inquiet. Depuis le début de saison, dans les matches qui comptent, s’il n’y avait pas eu Neymar… Tu sens qu’il y a un manque de collectif et que les joueurs ne savent plus se positionner.”

happywheels

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply