Nîmes/PSG – Ripart regrette le carton rouge et « on a craqué à la fin. » – PSGInfos

Nîmes/PSG – Ripart regrette le carton rouge et « on a craqué à la fin. »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Ce vendredi soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 0-4 face au Nîmes Olympique (retrouvez le résumé ici) dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1. Renaud Ripart, attaquant de 27 ans et capitaine nîmois sur ce match, est revenu sur la performance de son équipe au micro de Téléfoot. Ripart « C’est dommage de ne pas avoir au moins pu essayer. »« Le carton rouge a décidé le match ?C’est déjà dur à 11 contre 11, mais là forcément on se tire un peu une balle dans le pied. On a essayé de tenir sur le match, mais on a craqué à la fin. C’est dur, il va falloir vite oublier ce match. Il y a beaucoup d’efforts à faire pour défendre, alors après on manque de jus pour utiliser le ballon quand on l’a.Des points à prendre surtout sur les autres matchs ?Notre championnat se jouait pas forcément sur ce match, mais peut-être qu’à 11 contre 11 on aurait pu, on ne sait jamais. C’est dommage de ne pas avoir au moins pu essayer. »Le match avait commencé sur les chapeaux de roues. Les Nîmois avaient décidé de presser haut. Ils voulaient vraiment mettre les Parisiens sous pression d’entrée de jeu. Malheureusement pour les Crocodiles, ils ont mis trop d’intensité. En effet, dès la 12e minute de jeu, Loïck Landre a pris un carton rouge pour une semelle sur le torse de Rafinha. Le néo-parisien a dû apprécier son premier match au sein du championnat français. Après ce fait de jeu, les Parisiens ont totalement dominé les débats.Tout d’abord, ils ont ouvert le score grâce à Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans). Pourtant, longtemps les Nîmois ont su rester à 0-1 Notamment à cause de l’inefficacité offensive parisienne. Mais aussi parce que le gardien nîmois Baptiste Reynet a longtemps été l’homme de ce match, en réalisant de nombreux arrêts. Le PSG a surtout montré un visage sérieux malgré une équipe très remaniée. De quoi laisser aucune chance à Nîmes. Du côté de Ripart et de ses coéquipiers, il y a forcément la frustration de ne pas avoir pu lutter à 11 contre 11. Mais cela fait aussi partie du match, de la gestion de l’agressivité. Surtout que le rouge n’est pas contestable. D’ailleurs, on apprécie qu’aucun Nîmois ait tenté de s’en plaindre.Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast avec le bilan du mercato du PSG : [embedded content]Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login