Monaco/PSG – Les tristes statistiques après la défaite parisienne – PSGInfos

Monaco/PSG – Les tristes statistiques après la défaite parisienne

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Vendredi soir dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain a concédé une triste défaite 3-2 contre l’AS Monaco alors qu’il menait 0-2 à la pause (retrouvez le résumé ici). Un revers qui est marqué par quelques chiffres peu glorieux mise en avant par le journaliste Romain Collet-Gaudin et le média spécialisé OptaJean.

Le PSG a joué 11 matchs cette saison en L1. Paris a perdu 3 matchs sur les 11 rencontres. C’est la 1ère fois que cela arrive depuis l’arrivée de QSI en 2011. #ASMPSG
— Romain Collet-Gaudin (@RomainCG75) November 20, 2020

2 – Ce n’est que la 2e fois sous l’ère QSI que Paris s’incline après avoir mené de 2 buts lors d’un match de Ligue 1 après le 10 janvier 2015 à Bastia (2-4). Effondrement. #ASMPSG pic.twitter.com/8hQnIovhJ1
— OptaJean (@OptaJean) November 20, 2020

2 – Paris a encaissé 2 buts lors d’un même match de Ligue 1 pour la 1re fois depuis le 23 février dernier contre Bordeaux (4-3). Les Franciliens ont encaissé 2 buts ce soir, 1 de plus que lors de leurs 8 précédents matches dans l’élite. Décontraction ? #ASMPSG pic.twitter.com/zl7rlzIBIs
— OptaJean (@OptaJean) November 20, 2020

Nous pouvons ajoutons à cela que le bilan statistiques de la rencontre reflète malheureusement bien la défaite : 9 tirs à 15, 47% de possession, 491 passes à 540, 19 fautes à 12 et 1 corner à 2. Même si Paris menait à la pause grâce de l’efficacité, l’équipe parisienne n’a jamais vraiment eu la maîtrise et concède finalement une défaite plutôt méritée. Même si le 3e but étrangement refusé aurait pu permettre d’obtenir une victoire qui cache un peu les faiblesses dans le jeu.
Lesquelles ont été bien retrouvées avec la remontée monégasque. Une défaite qui vient souligner les défauts du PSG ces dernières semaines. Ce que l’on voit avec le pire début de l’ère QSI. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois cette saison que Paris ne domine pas dans les tirs ni la possession. Ce qui a été rare en Ligue 1 ces dernières années.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login