Monaco/PSG – Kovac raconte son discours à la mi-temps pour renverser le match – PSGInfos

Monaco/PSG – Kovac raconte son discours à la mi-temps pour renverser le match

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Ce vendredi dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait l’AS Monaco au Parc des Princes. Le coach monégasque Niko Kovac s’est arrêté en conférence de presse après la victoire de l’ASM (3-2, retrouvez le résumé ici).

« À la mi-temps, j’ai dit aux joueurs qu’on était mauvais, que ce n’était pas l’AS Monaco que je voulais voir. Je veux voir le Monaco des matches face à Bordeaux (4-0, le 1er novembre), Nice (2-1, le 8 novembre). Je leur ai dit que tout était possible, que l’on pouvait battre le PSG si on formait une vraie équipe.
Kovac « En première mi-temps, on avait peur. Mais ce n’est pas nécessaire. »
Je suis content de la réaction. En première mi-temps, on avait peur. Mais ce n’est pas nécessaire. Si on joue vite, si on joue à une touche, on peut y croire, ce sont des êtres humains. (…) Les changements à la mi-temps ont été importants. Caio (qui a remplacé Ballo-Touré) nous a donné beaucoup. Fabregas (qui a suppléé Geubbels) nous a donné beaucoup.« , propos relayés par L’Equipe.
Monaco a relativement bien commencé le match face à un PSG brouillon, mais n’a pas su pleinement en profiter a finalement commis deux erreurs défensives payées cash. Cela en étant trop peu dangereux face à des Parisiens pourtant timorés. Il y avait de quoi être frustré à la pause, même si l’arbitre a étrangement refusé un but à Moise Kean (attaquant de 20 ans) qui aurait permis à Paris d’être un peu plus à l’abri.
Mais les Monégasques ont su très bien réagir pour revenir au score, affichant donc une belle mentalité au service d’une certaine qualité de jeu. Finalement, la victoire est joliment acquise en profitant qu’un PSG qui devient inquiétant. Tant mieux pour Monaco, qui a mis la mentalité et la qualité pour en profiter. Finalement, Kovac a de quoi se réjouir alors que le PSG replonge dans les doutes dès la reprise. On ne cache pas qu’il nous manque de voir un coach parisien capable d’apporter une réaction comme a su le faire son adversaire du soir.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login