Monaco/PSG – Badiashile évoque une « très belle victoire » et le discours de Kovac – PSGInfos

Monaco/PSG – Badiashile évoque une « très belle victoire » et le discours de Kovac

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Ce vendredi dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait l’AS Monaco au Parc des Princes. Benoît Badiashile, défenseur central monégasque de 19 ans, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (3-2, retrouvez le résumé ici).

« Cela a été une très belle victoire face au PSG. On connaît leur effectif, on sait que c’est très compliqué de gagner contre eux. D’autant plus que l’on a été mené 0-2. On est vraiment fier d’avoir réalisé ce résultat. On a mal entamé le match, le coach nous a dit de relever la tête et de jouer comme les 2 matchs précédents.
Badiashile « Niko Kovac a dit qu’il avait confiance en nos qualités et que l’on avait les qualités pour titiller le PSG. »
On s’est relâché et on a vu qu’on avait les qualités pour remonter un match de ce calibre. Le coach a été agacé que l’on ne développe pas notre jeu en première mi-temps. Mais il a dit qu’il avait confiance en nos qualités et que l’on avait les qualités pour titiller le PSG. Quand on est mené 2-0, on sait que ce n’est pas individuellement que l’on va gagner, c’est collectivement. »
Les Monégasques pouvaient être déçus à la pause puisqu’ils avaient plutôt bien commencé la rencontre et semblaient pouvoir profiter d’un PSG relativement brouillon. Sauf qu’ils ont fini par payer le risque pris de jouer haut avec Angel Di Maria (ailier de 29 ans) qui a fini par réussir à servir Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans). Une ouverture du score qui avait mis un coup au moral de Monaco.
Sauf que l’ASM a su parfaitement réagir, aussi bien dans la mentalité qu’avec les changements du coach Niko Kovac, ainsi que son discours qui a bien fonctionné. Le PSG a lui sombré au fil des minutes. Certes, le but de Moise Kean qui a été refusé est étrange. Mais la raison de cette défaite ne se situe pas là. Bravo à Monaco et Paris doit se réveiller. Et vite. Retrouver un entraîneur qui a autre chose à dire que « je ne sais pas pourquoi » dans les moments compliqués pourrait aider.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login