Mitchel Bakker présenté par son cousin et un ancien entraîneur à l’Ajax – PSGInfos

Mitchel Bakker présenté par son cousin et un ancien entraîneur à l’Ajax

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Mtichel Bakker, arrière gauche de 20 ans, est arrivé dans la plus grande discrétion l’été dernier en provenance de l’Ajax Amsterdam, où il n’avait joué presque qu’avec l’équipe réserve. Et il n’a joué que 3 matchs officiels à Paris avant la finale de Coupe de France vendredi dernier face à l’AS Saint-Etienne (remportée 1-0). Pour jouer cette rencontre dans son intégralité, il a profité de l’absence de Juan Bernat (27 ans) et d’un Layvin Kurzawa (27 ans) pas encore en pleine forme à cause d’une douleur au dos durant la préparation. Cela a suffi pour qu’il attire l’attention, surtout qu’il a réussi une performance plutôt intéressante. L’Equipe s’est intéressé au jeune néerlandais ce jeudi avec des propos de son cousin, Killien Jungen (attaquant à Cannes) et de Gery Vink, qui a été son entraîneur à l’Ajax pendant 2 années et est aujourd’hui adjoint à Willem II.« quand on lui a parlé de Paris, Bakker n’a pas hésité. »Killien Jungen :« Mitchel n’avait pas prévu de partir aussi tôt de l’Ajax. Il pensait faire un ou deux ans avec l’équipe première avant de penser à autre chose. Mais quand on lui a parlé de Paris, il n’a pas hésité. C’est le genre de garçon qui se jette dans la gueule du loup, il n’a pas peur. Il a pris ça comme un beau challenge. Il s’est dit qu’il allait énormément progresser en s’entraînant avec des Mbappé, Di Maria, Thiago Silva… »« il aurait pu avoir son mot à dire en équipe première à l’Ajax. »Gery Vink :« Je me souviens que vers 16, 17 ans, il avait une mentalité exceptionnelle, il en voulait toujours plus,. Mitchel est un défenseur puissant, très rapide, et il aurait pu avoir son mot à dire en équipe première à l’Ajax. Mais au sein du club, certains avaient des doutes car, tactiquement, il a encore une marge de progression pour le haut niveau. Résultat, il a fait le choix de partir à l’étranger. Or l’étranger, c’est un vrai révélateur pour un jeune. Tu te mets en danger. Tu peux réussir ou te perdre. Le foot, quoi. Regardez : il y a un mois, personne ne parlait de Mitchel et, aujourd’hui, on fait des articles sur lui.  »Bakker ne suit donc pas exactement la trajectoire prévue, mais il peut encore espérer remplir ses objectifs. Du moins, il est loin d’être venu à Paris par désespoir. Il s’agit plutôt de profiter d’une belle opportunité qui s’est ouverte. Même si celle-ci demande une certaine prudence et beaucoup de travail. Le Néerlandais a su rester sérieux sur sa première année en attendant d’avoir sa chance. Et il a plutôt bien profité de cette dernière. Sa performance en finale vendredi dernier a été intéressante, notamment sur l’aspect défensif. Ce qui vient rappeler qu’il peut aussi dépanner en défense centrale.Maintenant, rient ne permet d’être sûr qu’il aura un grand temps de jeu cette saison tant la concurrence est rude. Mais peut-être qu’il pourra jouer quelques matchs en, plus. En tout cas, on sait qu’il fera le maximum pour y arriver et qu’il ne lâchera rien une fois sur le terrain. Une mentalité toujours appréciable.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login