Mercato – Olivier Létang encense Giovani Lo Celso et peste contre l’attitude du PSG – PSGInfos

Mercato – Olivier Létang encense Giovani Lo Celso et peste contre l’attitude du PSG

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Étincelant sous le maillot du Betis Séville, où il y est prêté par le Paris Saint-Germain, Giovani Lo Celso régale ses nouveaux supporters. L’Argentin de 22 ans est, en effet, un joueur plein de talent qui est promis à un bel avenir. Dès lors, personne ne comprend encore ce qui s’est passé dans la tête du board parisien. Une interrogation qui est partagée par Olivier Létang, dirigeant aujourd’hui du Stade Rennais et ancien directeur sportif qui a été le principal artisan de la venue de l’ancien joueur de Rosario, comme il l’a exprimé dans les colonnes du Diario de Sevilla. « C’est un joueur fantastique et une personne géniale. Pour moi, le Betis a eu beaucoup de chance de l’attirer parce qu’il a fait une grande saison l’année dernière à Paris et je ne comprends toujours pas pourquoi le PSG l’a laissé partir. »« Tout est fantastique chez ce gamin. »« Il va sûrement continuer de grandir. C’est un grand joueur et, surtout, sa mentalité est top. Sa famille aussi est top. Tout est fantastique chez ce gamin. Il va être un joueur majeur en Europe. Il est sélectionné avec l’Argentine, il joue dans une ligue compétitive comme la Liga, il va sûrement se retrouver dans un grand club dans quelques années », a expliqué Olivier Létang.Les dirigeants sévillans ne sont pas fous, ils ne laisseront jamais filer un tel talent, surtout vu l’option d’achat ridicule qu’ils doivent lever pour l’acquérir définitivement (22 millions d’euros). Une broutille au vu des prix opérés aujourd’hui sur le marché. Lorsqu’on observe la saison qu’il est en train de réaliser en Liga, l’écurie andalouse pourrait même le revendre dès cet été et en tirer une coquette plus value. `Bref, cela restera une énigme : comment le PSG a-t-il pu laisser filer un tel joueur pour si peu d’argent, surtout quand on connait les difficultés que les décideurs franciliens rencontrent avec le Fair-play financier. Des erreurs, tout le monde en commet, d’autant plus dans le football. Mais celle-ci restera dure à encaisser.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login