Mercato – Leonardo doit « trouver des bonnes affaires » et regarder hors Italie affirme Tarrago – PSGInfos

Mercato – Leonardo doit « trouver des bonnes affaires » et regarder hors Italie affirme Tarrago

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Leonardo ( directeur sportif du club) est l’homme fort du Paris-Saint-Germain. L’argent du Qatar n’est pas suffisant pour construire un grand club, c’est grâce à son réseau que le projet a été lancé, et bien sur, il a fait ses courses en Série A : Pastore, Ibrahimovic, Thiago Silva, Marquinhos, Verrati et Motta pour ne citer qu’eux. Et puis, c’est grâce au fait qu’il connaisse les agents, les rouages du mercato italien et que la Série A était en perdition à l’époque, que Leonardo a pu faire de bonnes affaires : transfert d’Ibrahimovic ( ex attaquant du PSG) pour environ 20 millions d’euros, et Thiago Silva ( défenseur central et capitaine du PSG) au plus haut de sa forme aux alentours de 50 millions d’euros.« 70 millions pour recruter. Je veux bien qu’une crise soit passée par là mais je ne vois pas le PSG se positionner sur cinq joueurs – dont il a besoin – avec cette somme là. Si cette somme de 70M€ est avérée, il sera très délicat de trouver des recrues de qualité. » Ce qu’oublie Sébastien Tarrago, consultant chez L’Equipe, c’est que les prix ont aussi chuté, nous ne sommes plus dans la période inflationniste après le transfert de Neymar du FC Barcelone ( 222M après le paiement de sa clause libératoire). La crise ayant impactée les finances de tous les clubs, l’offre diminuant, la demande ( les prix demandés) diminuent aussi. La preuve avec Mauro Icardi ( attaquant argentin du PSG), la crise a permis au club de faire diminuer l’option d’achat. De plus, avec la vente espérée de Julian Draxler ( ailier/ milieur off) pour environ 20 millions d’euros, le budget monterait entre 90 et 100 millions d’euros, un budget raisonnable en cette période de crise.« Immense respect pour ce que réalise Leonardo mais on ne peut pas occulter le fait que lorsqu’il est arrivée en 2011 au PSG il faisait ce qu’il voulait avec des millions et des millions. Il y avait tout à faire. Vous remplaciez Gameiro par Ibrahimovic. Aujourd’hui c’est plus dur. L’été dernier, son retour a été très positif. Il y avait quand même le feuilleton Neymar à gérer. » Tarrago se trompe, en 2011, il fallait tout reconstruire avec des achats massifs. Aujourd’hui, le socle est là, l’équipe est très compétitive, et le PSG a les deux futurs cracks mondiaux après les futurs départs en retraite de Cristiano Ronaldo ( attaquant de la Juve), et Lionel Messi ( attaquant du FC Barcelone). L’objectif aujourd’hui est seulement de peaufiner, réajuster l’effectif.« Là c’est une autre histoire, il faut qu’il trouve de bonnes affaires. Ce serait bien qu’il agrandisse son champ d’action et qu’il ne soit pas concentré uniquement sur le marché italien”, a notamment indiqué Sébastien Tarrago, qui veut voir de la nouveauté au PSG cet été. » Comme énoncé dans l’interview du Journal du Dimanche, le PSG va devoir se montrer créatif avec des prêts payants avec option d’achat, et des paiements échelonnés. La Série A a l’avantage d’avoir de très bons joueurs moins cher qu’en Liga ou en Premier League, donc il est normal que Leonardo fasse ses courses là bas. Bien sur que si Leo a l’opportunité de faire des bonnes affaires ailleurs, il le fera, les rumeurs Alaba et Hernandez ( arrière central/ gauche ) tous les deux en provenance du Bayern de Munich le confirment. Tarrago est un excellent journaliste, mais chacun son métier.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login