Ménez « remercie » Zlatan Ibrahimovic, qui l’a aidé à grandir – PSGInfos

Ménez « remercie » Zlatan Ibrahimovic, qui l’a aidé à grandir

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Jérémy Ménez, attaquant de 33 ans passé notamment par l’AS Rome (2008-2011), le Paris Saint-Germain (2011-2014) et l’AC Milan (2014-2016), avait signé au Paris FC en septembre 2019 pour se relancer après une période compliquée et la libération de son contrat avec le Club América (Mexique). Mais il ne s’est pas éternisé en Ligue 2 et est déjà parti. Cela pour tenter l’aventure avec le Reggina 1914, club qui vient d’obtenir sa montée en Serie B. En marge de ce retour en Italie, il s’est confié au micro de Stats Perfom. L’occasion de revenir sur sa relation avec Zlatan Ibrahimovic, attaquant [embedded content]Ménez « quand tu joues à ses côtés, cela te fait grandir comme professionnel, mais aussi comme homme. »« Cela fait toujours plaisir d’entendre des compliments à son sujet, surtout quand ces compliments viennent de la bouche d’un joueur comme Ibra. Je me suis toujours bien entendu avec lui.Ses mots vous motivent pour bien vous entraîner et pour faire de votre mieux. Je le remercie avant tout, parce que quand tu joues à ses côtés, cela te fait grandir comme professionnel, mais aussi comme homme. (…)Que voulez-vous que je dise de négatif sur lui ? Il a toujours fait gagner ses clubs, partout où il est passé. Il faut le laisser tranquille et le laisser dire ce qu’il veut. Il se surnomme Dieu ? C’est une blague, il aime ça et il est comme ça. »Même si le personnage Ibrahimovic peut déplaire, avec notamment beaucoup de critiques reçues pendant son passage en France, on voit bien au fil des déclarations que la plupart de ses coéquipiers sont heureux d’avoir pu être à ses côtés. En plus d’être un très grand attaquant, il a la mentalité d’un champion et d’un leader. De quoi pousser chacun à progresser et à faire de son mieux durant les matchs. Un aspect qui était sans doute sous-évalué avant son départ. Mais on a vu ensuite un manque dans l’état d’esprit du PSG.Certes, il en fait parfois un peu trop dans son arrogance. Il ne faut cependant pas le prendre trop au sérieux. C’est aussi une forme de jeu. Et finalement, tout le monde y fait attention. Cela change un peu des discours classiques dans le football.Publicités Mot(s) clé(s) de l’article

happywheels

You must be logged in to post a comment Login