Ménès « les Parisiens ont une nouvelle fois joué sans idée, sans envie ni intensité. » – PSGInfos

Ménès « les Parisiens ont une nouvelle fois joué sans idée, sans envie ni intensité. »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Pierre Ménès est revenu via son blog sur les premiers matchs de la 13e journée de Ligue 1 qui ont été joués vendredi et samedi. Dont la victoire du Paris Saint-Germain à Brest hier. Un succès 1-2 qui est loin d’avoir plus au journaliste de Canal+. Lequel a aussi évoqué la concurrence entre Mauro Icardi et Edinson Cavani (buteurs de 26 et 32 ans) en critiquant ceux qui s’attaquent constamment au coach Thomas Tuchel dans ce dossier.
« Un match que les Parisiens ont une nouvelle fois joué sans idée, sans envie ni intensité. Di Maria a ouvert le score sur un bon ballon de Draxler sur la première occase parisienne. Et puis, la deuxième période s’égrenait laborieusement côté parisien, les Brestois eux jouaient intelligemment, sur un bon tempo et livraient une prestation intéressante.

Ménès « en ce moment, on a l’impression que, quoi que fasse Tuchel, il manque de respect à Cavani. »
Et puis il s’est passé ce qui va occuper les médias pendant quelques jours, à savoir la sortie de Cavani à la 80e minute, remplacé par Icardi. Certains diront que c’est encore un manque de respect pour le Matador. De toute façon en ce moment, on a l’impression que, quoi que fasse Tuchel, il manque de respect à Cavani. Alors que, peut-être que pour un premier match titulaire après deux mois d’absence, 80 minutes c’était déjà bien suffisant.
Le problème, c’est qu’Icardi a donné la victoire à Paris sur son premier ballon, à la réception d’un centre de Choupo-Moting raté par la défense brestoise. A l’arrivée, il n’y a pas grand chose à dire de positif sur le PSG dans ce genre de match. Mais il serait grand temps que ce club récupère ses forces vives et qu’un jour prochain, on voit Neymar et Mbappé débuter un match ensemble. Même si, évidemment, ce n’est pas un argument valable lorsqu’un club de cette dimension sportive et financière se déplace à Brest. »
Depuis hier, on a le sentiment que les analyses sont faites sont trop réfléchir ou s’attarder aux détails. Le PSG n’a pas été excellent, le score n’est pas impressionnant, alors les Parisiens ont manqué d’envie et n’ont pas mis d’intensité. Pourtant, on a bien vu 18 tirs parisiens, des pressings réussis, des occasions ratées avant la frappe à cause d’une imprécision technique, des duels…Mais il est apparemment trop difficile de se détacher un peu du score. Même s’il a bien sûr son importance. Pour vraiment réussir le match, il faut évidement marquer. Ce qui a manqué hier aux Parisiens. Ils auraient dû se mettre à l’abri.
Une méforme offensive dont Edinson Cavani a été le grand symbole. Et là, même si Ménès veut prendre les devants (en alimentant finalement une polémique sinon très peu évoquée dans les médias ce dimanche), il est clair que Tuchel n’a pas manqué de respect à l’Uruguayen. 80 minutes, c’est un beau temps de jeu pour une première titularisation après une longue blessure. Surtout qu’il était loin d’être dans un bon jour. Et le changement est particulièrement gagnant avec le but d’Icardi. Pour le moment, l’Argentin confirme qu’il mérite d’être titulaire en apportant l’efficacité qui a tant manqué. Tant mieux pour le PSG, qui a des options offensives. Reste à chacun de travailler pour jouer et être performant.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login