Ménès concède qu’il aurait fallu reprendre en Ligue 1, mais « c’est trop tard » – PSGInfos

Ménès concède qu’il aurait fallu reprendre en Ligue 1, mais « c’est trop tard »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Pierre Ménès, journaliste de Canal+, était sur le plateau du Canal Football Club dimanche soir. L’occasion d’exprimer son point de vue sur l’arrêt de la Ligue 1 2019-2020 alors que les autres grands championnats européens (Premier League, Bundesliga, Serie A et Liga) comptent encore se terminer. Il a aussi répondu aux plaintes et demandes de Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais qui réclame une reprise.« Au moment où on se parle, je suis d’accord avec Jean-Michel Aulas : on aurait dû reprendre. Mais deux choses. Maintenant, c’est trop tard. Si on décide de rapatrier les joueurs du PSG, il faut au minimum trois à quatre semaines de préparation. Donc ça nous emmène fin juin. Ça ferait dix matches qui s’enchaînent sur les 38 de la saison suivante sachant que le calendrier de la prochaine saison est hyper serré avec l’Euro au bout.Ménès « on passe quand même un peu pour des cons. »De reprendre aujourd’hui, c’est impossible, surtout que le calendrier de la saison prochaine sera très serré. Le problème de Jean-Michel Aulas, c’est que s’il a raison aujourd’hui, avant, il a parlé de saison blanche, après il a parlé de play-offs. Ensuite, il était d’accord pour faire un championnat décalé en janvier. Si depuis le début, il avait eu sa position actuelle, j’aurais été d’accord avec lui. Mais on ne peut pas ramener l’arrêt du championnat à la personnalité de Jean-Michel Aulas. Quand ça reprend partout, on passe quand même un peu pour des cons. »En effet, si Aulas s’était battu tout de suite pour une reprise du championnat dans sa forme normale, on croirait à un peu plus au fait que son combat est pour l’intérêt de tout le football français. Mais il a bien été le premier à demander une saison blanche et n’avait pas tardé pour se prononcer dans ce sens quand le championnat a été suspendu. Difficile alors de croire qu’il pense au bien de tous. Il semble surtout se battre pour la dernière option qui pourrait peut-être lui rester.Laquelle aurait possiblement pu être envisageable avec plus de patience, une autre façon de faire. Mais le gouvernement a plutôt demandé à ce que les saisons des sportifs collectifs soient arrêtées. Cela ne concerne pas que le football, il ne faut pas l’oublier. C’est un effort de tous pour la santé de chacun. Alors on peut débattre de la possibilité qui existait de finir la Ligue 1 en limitant les risques, mais il reste que ce choix n’est pas dénué de sens. De toute façon, la décision a été prise et, comme l’indique Ménès, une reprise semble aujourd’hui impossible. Il vaut mieux se tourner vers la suite et la préparer le mieux possible. Ce qui était aussi le but d’un arrêt relativement tôt. Il existe par exemple l’espoir d’avoir une reprise avec des supporters dans les stades.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login