L’Equipe évoque la fragilisation des positions de Tuchel et Leonardo après PSG/OM – PSGInfos

L’Equipe évoque la fragilisation des positions de Tuchel et Leonardo après PSG/OM

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Après chaque défaite du Paris Saint-Germain, il y a au moins un média pour lancer une polémique. L’Equipe en fait souvent partie. Cela n’a pas manqué, forcément, avec le revers concédé dimanche soir contre l’Olympique de Marseille (3e journée de Ligue 1). Un 0-1 qui pénible, avec une 3e défaite de suite en match officiel sans inscrire un but. De quoi amener le quotidien sportif à parler de perte de « crédit » du coach Thomas Tuchel et du directeur sportif Leonardo.« Si Leo surfe toujours sur l’enthousiasme que sa nomination a soulevé, en juin 2019, et Tuchel sur son parcours dans le ‘Final 8 ’ de la Ligue des champions, le crédit des deux hommes s’érode aux yeux de l’actionnaire. Et en interne, des questions affleurent, toujours plus nombreuses. La communication récente de Leonardo, par exemple, interpelle. (…) Et Leo qui donne le sentiment de n’avoir rien anticipé, comme s’il n’avait pas de plan B. C’est d’ailleurs l’un des rares points communs qu’il partage avec Thomas Tuchel. Pour l’entraîneur parisien, c’est dans le plan de jeu qu’il n’y a pas de plan B. La défaite face au Bayern Munich (0-1, le 23 août) avait déjà montré la dépendance quasi caricaturale à Neymar. Ce que le PSG a donné à voir face à l’OM n’a pas fait grand-chose pour en atténuer l’impression. « Leonardo semble davantage à l’abri d’un licenciement. Malgré tout, il pourrait voir ses prérogatives rognées. »Pour l’heure, le coach allemand est sauvé par son contrat et la crise économique qui n’épargne personne, pas même le PSG. La direction n’a pas envie de signer un chèque entre 10 et 15 M€ pour les remercier, lui et son staff, des dix derniers mois qui les lient à Paris. Mais elle ne va pas tolérer de voir la situation sportive se dégrader encore et pourrait, d’ici à la fin de l’année civile, revoir sa position. Leonardo semble davantage à l’abri d’un licenciement. Malgré tout, il pourrait voir ses prérogatives rognées. »Ce que l’on voit ici, c’est surtout le journal sportif qui saute sur l’occasion donnée par un Classico perdu pour tacler le PSG et amener une couche supplémentaire de négatif. Avec notamment la classique idée après quelques matchs décevants d’un changement d’entraîneur ou de direction sportive. On peut accorder ici que Tuchel pourrait vite se retrouver en difficulté si Paris ne s’impose pas prochainement.Cependant, il ne faut pas aller trop vite et déjà parler de catastrophe. Nous avons enlevé un enchaînement de « questionnements » de L’Equipe tant le niveau était bas, avec notamment une interrogation autour du recrutement d’Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans) alors que le PSG n’a pas d’attaquant pour couper ses centres de la tête…Comme un oubli de la présence dans l’effectif de Mauro Icardi (buteur de 27 ans), du fait que d’autres joueurs peuvent marquer de la tête et que des centres peuvent mener à des reprises (de volée ou non) comme cela a été le cas dimanche.Remarquons enfin que le journal sportif ne se fatigue pas avec une vraie analyse d’un match complètement dominé par le PSG, qui a surtout manqué d’efficacité (et qui a été privé de deux penaltys relativement évident par un arbitrage catastrophique tout au long du match). Dire que Paris a perdu parce qu’il a tout raté est plus simple. Mais c’est faux. Le football est souvent plus complexe. Mais il n’y avait pas besoin de se compliquer la vie dans une recherche de polémique et de buzz.Retrouvez ci-dessous notre Podcast à propos de PSG/OM :[embedded content]Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login