Le Parisien explique pour le but de Slimani face au PSG est tout à fait valable – PSGInfos

Le Parisien explique pour le but de Slimani face au PSG est tout à fait valable

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Dimanche soir, le 3e but de l’AS Monaco lors du match nul 3-3 face au Paris Saint-Germain en clôture de la 20e journée de Ligue 1 (retrouvez le résumé ici) a fait parler. Islam Slimani (attaquant de 31 ans) profite d’un ballon dévié par Marquinhos (défenseur central de 25 ans) alors qu’il était hors-jeu au moment du tir de Gelson Martins (ailier de 24 ans) pour tromper un Keylor Navas (gardien de 33 ans) qui était déjà au sol pour arrêter la première frappe. L’arbitre Antony Gautier a accordé le but, provoquant la colère notamment de l’attaquant de 27 ans Neymar. Mais Le Parisien explique que la décision était juste.
« Si l’on s’en tient à la loi 11 du jeu, « un joueur en position de hors-jeu qui reçoit un ballon joué délibérément par un adversaire n’est pas considéré comme tirant un quelconque avantage de sa position », peut-on lire dans le document de l’International Football Association Board faisant référence pour la saison 2019-2020.

Mais c’est un autre texte qui permet d’éclairer un peu plus la décision prise au Parc des Princes. Comme c’est le cas depuis plusieurs années, la commission fédérale des arbitres a rappelé en juillet dernier les situations où il convenait de laisser jouer plutôt que de signaler un hors-jeu.
« ‘le défenseur a manqué un geste technique par sa propre maladresse sans que cela ne soit dû à la position du ballon ni à la présence d’un adversaire’. »
Elle prend notamment pour exemple un cas proche de celui de Marquinhos : un ballon joué dans la surface de réparation avant qu’un défenseur le dispute de la tête pour le dégager. ‘Il manque son geste et dévie le ballon vers un autre attaquant, en position de hors-jeu lors du botté, qui n’allait pas au duel’, poursuit le document. Dans cette situation, il n’y a pas lieu de siffler car ‘le défenseur a manqué un geste technique par sa propre maladresse sans que cela ne soit dû à la position du ballon ni à la présence d’un adversaire’. »
Ainsi, le but de Slimani est tout simplement incontestable. Il n’y a que la règle dont on pourrait se plaindre, ce qui peut être un long sujet de débat, mais Antony Gautier a bien fait de l’appliquer. De toute façon, malgré l’importance de ce but, il n’est pas possible pour le PSG de placer la faute du match nul sur cette action. C’est un tout, avec un pressing pas assez efficace et des ratés dans les occasions obtenues. Reste à travailler pour s’améliorer et faire en sorte que les questions d’arbitrage n’aient pas une grande importance.

[embedded content]

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login