Le Courrier Picard demande la fin du « PSG Bashing » – PSGInfos

Le Courrier Picard demande la fin du « PSG Bashing »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Les attaques médiatiques dont est victime le Paris Saint-Germain cette saison sont devenues coutumes. Chaque semaine, le club de la capitale est montré du doigt dans les quotidiens, à la radio, sur les plateaux TV, etc. Avec certains points corrects, car tout n’est pas parfait du côté du club parisien. Mais il y a aussi beaucoup d’exagération et des plaintes peu compréhensibles. Cependant, face à ces piques régulières, les supporteurs parisiens et leur club ont trouvé dans les colonnes du Courrier Picard, un soutien. Il s’agit d’un article de Kristell Michel, journaliste pour le quotidien basé à Amiens. Cela avec un titre fort : »Stop au PSG Bashing ».“Et une Polémique de plus visant le PSG ! À se demander comment les médias pourraient survivre à un désengagement financier des propriétaires qataris. Quand Thomas Tuchel se met en colère en réaction aux propos tenus par le président de la FFF sur le PSG, c’est contre l’entraîneur que de nombreux commentateurs s’insurgent. Autant Le Graët est parfaitement dans son rôle quand il reproche à Paris de jouer cavalier seul en soutenant une éventuelle réforme de la Ligue des champions à l’horizon 2024, autant il se trompe d’argument quand il ajoute : ‘Je lui conseillerai d’abord de bâtir une équipe pour passer les huitièmes de finale’. Car l’attaque est un peu facile. Le Graët sait mieux que beaucoup ce que le football peut avoir d’irrationnel ! »Un traitement médiatique très (trop) dur!Depuis quelque temps déjà, le club de la capitale est l’objet d’une campagne de dénigrement de la part des médias français. Un acharnement bien souvent infondé. Depuis le rachat du club par les propriétaires qataris en 2011, tout est prétexte à critiques, même par moments à boulets rouges. Même dans ses victoires, avec certains qui se plaignent de la domination parisienne sur la scène nationale.La dernière polémique en date oppose Noël Le Graët au coach Thomas Tuchel. La passe d’armes entre le technicien allemand et le dirigeant français prend son essence dans le fait que le PSG se montre favorable à la reforme de la Ligue des Champions, dont il est souvent question ces derniers temps. Comme le souligne Kristell Michel, le président est dans son rôle lorsqu’il essaye de protéger son championnat domestique. Il aurait dû en rester là. Mais l’impunité règne lorsque l’on s’en prend au club parisien. Noël Le Graet s’est donc permis une pique en critiquant le parcours européen de l’octuple champion de France. Une réflexion de trop pour Thomas Tuchel , qui a répondu au dirigeant français, taxant la FFF d’organisation qui manque d’organisation.Une image trop lisse ?Cette attaque frontale est choquante. Cependant, ce qui parait d’autant plus surprenant, c’est une fois de plus le manque de réaction du directoire francilien. Le coach est sur tous les fronts, résultats, mercato, critiques. Silence radio du côté du président, du directeur sportif et du propriétaire. Le club et sa direction cherchent à donner une image lisse du club, certes, mais cela tend vers du docile en laissant le PSG seul dans les « combats ». Ce n’est pas idéal pour dégager une certaine force et assurance de la fameuse « institution ».Le Paris Saint-Germain est riche, il trust tous les titres nationaux pour autant doit-il faire le dos rond à chaque attaque? Doit-il obligatoirement être l’objet de la frustration et de la mentalité française qui n’aime pas la réussite d’autrui ?Le président de la FFF, souhaite que le PSG ne joue pas cavalier seul au regard des futures réformes. Il réclame l’exemplarité du club. S’est il posé la question de l’exemplarité lors de la nomination de Bertrand Desplats (son premier gendre) à la tête de l’En Avant de Guimpamp. S’est il astreint à cette exemplarité lors de la nomination de Mr Rouxel (son second gendre) à la tête de la formation de L’EAG dans un premier temps puis en tant que DTN de l’Equipe de France ?L’Equipe aussi se fait reprendre.Il serait temps pour les dirigeants parisiens de sortir du bois. Il est temps pour le club que ses dirigeants montent au créneau quand il est attaqué et sali dans les médias de manière infondée. Une avancée avait pourtant été faite avec l’interdiction d’accès au Camps des Loges pour les journalistes de L’Equipe . Ce même quotidien que Kristell Michel cite en exemple :« Et quand Lucas réussit un incroyable triplé, la chaîne L’Équipe ne trouve rien de mieux à faire que de lancer un débat sur le thème « Qu’est-ce que le PSG a raté dans la gestion de son attaquant ? » Comme s’il n’était pas possible qu’un joueur progresse en changeant de club ou qu’il soit frappé pour une soirée par un état de grâce qu’il ne connaîtra peut-être plus jamais !”L’heure du changement?Nous devons reconnaître à cette journaliste du Courrier Picard un courage certain. Elle ne fait pas de le corporatisme ni dans la langue de bois. C’est exactement ce qu’attendent les supporteurs et amoureux du club parisien de Nasser Al Khelaifi et d’ Antero Henrique.A l’heure où le projet parisien est à un tournant suite aux différents échecs en Ligue des Champions, le club ne devrait-il pas se réorganiser de manière à avoir à sa tête des hommes qui ne laisseraient pas l’image du club dans la boue par les médias ? Un directoire qui bomberait le torse à chaque attaque envers l’institution ne diffuserait il pas un vent de confiance et de révolte au sein de notre effectif ?Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login