Icardi se confie : son adaptation à Paris, le groupe au PSG et ses objectifs – PSGInfos

Icardi se confie : son adaptation à Paris, le groupe au PSG et ses objectifs

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Mauro Icardi, buteur de 27 ans arrivé au Paris Saint-Germain l’été dernier en provenance de l’Inter Milan sous la forme d’un prêt dont l’option d’achat été levée cette année, s’est confié dans une interview accordée à beIN SPORTS. L’Argentin évoque son adaptation un peu compliquée sur la première année, la saison 2019-2020, les forces du groupe, son idole, sa passion pour les billes et ses objectifs.[embedded content]Icardi « on a décidé de tout ramener et démarrer une nouvelle vie ici. »« Ma vie à Paris ?Dès que je suis arrivé, je me suis rapidement adapté. L’an dernier, avec ma famille, ça a été une année de transition. Car ma femme était restée en Italie avec les enfants qui avaient école. On ne savait pas si j’allais rester à Paris ou non car j’étais prêté au club. Une année faite d’allers et retours, mais cette année on a décidé de tout ramener et démarrer une nouvelle vie ici. Je suis très content et bien adapté.Une année de folie ?Evidemment, je suis heureux. Je suis venu à Paris pour gagner des titres. Je suis venu pour la Ligue des Champions. Cette année on est allé en finale et on n’est pas passé loin de la décrocher. Mais aujourd’hui j’ai quatre années de plus dans le club. C’est le souhait de tout le monde, du président au dernier qui travaille dans le club, les supporters veulent aussi remporter ce trophée.Icardi « un groupe très uni, un groupe incroyable, spectaculaire, ça se ressent sur le terrain mais aussi en dehors. »Neymar, Mbappé et Di Maria ?C’est spectaculaire de jouer avec des joueurs de ce niveau. Ce sont des joueurs importants dans le monde du football. C’est un plaisir et un honneur de jouer avec eux. Dans le vestiaire, en tant que personne, j’ai toujours dit en arrivant à Paris qu’il y avait un groupe très uni, un groupe incroyable, spectaculaire, ça se ressent sur le terrain mais aussi en dehors. On partage des moments ensemble, des dîners, des barbecues argentins qu’on prépare et c’est ce qui t’apporte en fin de semaine, quand le match arrive, une unité dans l’équipe. Tu l’as aussi en dehors du terrain.Mon idole ?Comme tous les gamins, j’avais une idole, j’ai toujours dit que c’était Gabriel Batistuta. J’ai grandi avec sa philosophie, j’adorais ce joueur car il marquait beaucoup de buts, c’était un attaquant, je l’aimais car il marquait. J’ai toujours vécu avec cette histoire, Batistuta était mon idole.Icardi « Gagner des titres et marquer beaucoup de buts. »Mon enfance et mon amour pour les billes ?Ah oui les billes (rires) ! J’ai toujours aimé ça. C’était ma vraie passion quand j’étais jeune. Aujourd’hui ça fait bizarre de dire ça, ce n’est plus pareil. Aujourd’hui je vois avec mes enfants, ils jouent plus avec l’Ipad, la Playstation, mais nous quand on était jeune on jouait avec billes. Cela fait bizarre aujourd’hui.Mes objectifs ? Les objectifs sont clairs. Gagner des titres et marquer beaucoup de buts. Je ne vais pas donner de chiffre, car je n’ai jamais aimé les chiffres (rires). Mais je veux marquer beaucoup de buts et aider l’équipe à gagner. On espère cette année encore gagner la Ligue des Champions. On la veut tous. »On peut facilement comprendre que se retrouver à vivre loin de sa famille avec des voyages réguliers n’est pas le plus simple. Surtout en arrivant dans un nouveau pays. Il était donc logique que la première saison d’Icardi ne soit pas parfaite, surtout que sa préparation estivale a été tronquée par des soucis avec l’Inter Milan. Il a tout de même su faire très bonne impression dès le début. Le plus dur a été de tenir dans la durée, ce qui est normal compte tenu des difficultés évoquées.Cette saison, maintenant qu’il est pleinement un joueur du PSG et que sa famille a pu le rejoindre, il devrait être plus tranquille. On le sentait en train de monter en puissance avant sa blessure au genou. Espérons qu’il pourra revenir très vite pour avancer vers ses objectifs. Entre ses qualités de buteur et les joueurs qui l’entourent (notamment Alessandro Florenzi, arrière droit de 29 ans arrivé cet été qui impressionne avec sa qualité de centre), l’Argentin devrait pouvoir enchaîner les buts. Et donc aider le PSG à gagner en France comme en Europe.Retrouvez ci-dessous notre podcast avec notre avis sur le groupe du PSG en Ligue des Champions :[embedded content]Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login