Fabregas souligne « c’est un bon match pour nous » et trouve des excuses au PSG – PSGInfos

Fabregas souligne « c’est un bon match pour nous » et trouve des excuses au PSG

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Le Paris Saint-Germain s’est incliné sur la pelouse de l’AS Monaco, 3-2, ce vendredi. Cette 11e journée de Ligue 1 aura vu les Parisiens sombrer en seconde mi-temps contre des Monégasques qui ont joué avec plus d’envie. Les Parisiens n’ont pas réussi grand-chose. Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) y a bien été de son doublé, mais cela n’a pas enlevé la faiblesse technique de la prestation de son équipe. Les Rouge et Bleu sont au pied du mur et il faudra plus qu’une simple remise en question pour s’imposer contre le RB Leipzig mardi prochain. Cesc Fabregas, milieu monégasque de 33 ans,  s’est exprimé sur ce match au micro de Téléfoot et n’a pas hésité à défendre les Parisiens tout en saluant le match de son équipe.

Fabregas « C’était difficile à la pause »
« Si j’aurais cru qu’on pouvait gagner à la mi-temps ?
C’était difficile à la pause, mais j’espérais qu’en marquant un but que la pression serait sur le PSG. C’était difficile pour lui, avant de jouer contre Leipzig mardi .Je savais qu’en 2e mi-temps il risquait d’être moins agressif. C’était une opportunité pour nous afin de mettre la pression. C’est un bon match pour nous.
La situation du PSG ?
C’est très difficile aujourd’hui, les joueurs reviennent tard après la trêve, il y a en plus la Ligue des Champions mardi. Donc c’est difficile d’être bien dans ce match, il y a la pression pour mardi. On a su en profiter pour bien jouer et gagner. »
C’est normal qu’à la fin de la première mi-temps que Fabregas ne soit pas entièrement confiant. Menés 0-2, mais pas malmenés, ils ont eu raison d’y croire et leur entraîneur ne s’est pas trompé de discours. Le PSG était prenable. Il suffisait de jouer plus vite, plus haut pour totalement asphyxier les Parisiens qui ont été d’un niveau très faible en seconde mi-temps. On retiendra que Monaco inflige sa 3e défaite au PSG cette saison et ce n’est que la 11e journée. Du jamais-vu sous l’ère qatari, c’est tout un projet qui est secoué ce soir. Si Paris va conserver la tête du championnat (un moindre mal), il ne faut pas s’y tromper, il y a de vraies lacunes dans cette équipe.
Fabregas tente aussi de défendre les Parisiens, qui vont jouer gros mardi. On peut comprendre, mais ce soir, le PSG s’est enlevé le droit de chercher des excuses en se faisant remonter au score alors qu’ils étaient largement devant au score. Il y a de meilleures manières de préparer un match aussi important que celui contre Leipzig. Fabregas parle de pression pour mardi, mais la pression est normale à ce niveau-là. Et gagner aurait permis au moins de s’avancer avec plus de confiance. Là, l’incertitude règne et l’on ne sait pas quel visage, le PSG montrera en Ligue des Champions. Ils vont finir par payer ce mauvais début de saison et cela pourrait faire grand bruit. On n’en est pas encore là, mais la sonnette d’alarme a été déclenchée et on espère que la réaction mardi sera à la hauteur de la déception du soir.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login