Dugarry est dans le « flou total » face à la stratégie du PSG avec ses jeunes – PSGInfos

Dugarry est dans le « flou total » face à la stratégie du PSG avec ses jeunes

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Suite à la vente de nombreux jeunes joueurs du Paris Saint-Germain cet été (Moussa Diaby, Christopher Nkunku, Stanley Nsoki, Timothy Weah notamment et bien d’autres….), Christophe Dugarry, ancien international français devenu consultant pour RMC Sport, s’est exprimé dans son émission Team Duga sur cette vague de départs incompréhensible selon lui.
« Je n’arrive pas à comprendre la stratégie du PSG avec ses jeunes. Sincèrement, je n’ai pas de réponse parce que je suis dans le flou total. Alors, je peux comprendre que le Paris Saint-Germain n’ait pas un besoin indispensable de ses jeunes de la formation car ils ont tellement d’argent. Donc, ce n’est pas si grave que ça financièrement.

Après, ça a forcément son importance. Quand tu as des jeunes que tu n’arrives pas à amener au très haut niveau, c’est-à-dire à être professionnel, ça amène forcément une carence et un problème pour ensuite les faire signer dans la pré-formation par exemple. Je ne comprends pas la stratégie. Ils ont supprimé l’équipe réserve, quelle va être la stratégie de Leonardo ?
Dugarry « amener ces jeunes-là à maturité au Paris Saint-Germain, c’est toujours difficile. »
Sincèrement, je ne peux même pas me permettre de la juger parce que je ne la comprends pas. Je ne sais pas ce qu’ils ont envie de faire. Alors, bien évidemment ça reste un club du top 10 mondial, donc amener ces jeunes-là à maturité au Paris Saint-Germain, c’est toujours difficile. Tu es obligé à un moment ou un autre de les prêter ou d’avoir un club filial qui va les amener à maturité pour qu’ils puissent espérer un jour jouer au PSG. »
Le PSG ne peut pas faire jouer tous les jeunes.
La formation des jeunes joueurs du centre de formation et le développement pour asseoir le club dans le top 10 mondial avec le recrutement de très grands joueurs devient la difficulté majeure et complexe de grands clubs européen aujourd’hui. Pour s’imposer dans ces équipes, il faut des qualités particulières. Et ces clubs n’ont pas de temps à perdre dans leur envie de tout gagner. Difficile alors de promettre à un jeune qu’il jouera en professionnel.
Cela peut passer normalement par le prêt de ces joueurs dans des clubs extérieurs pour combler le manque de temps de jeu et les faire progresser. Mais ces prêts ne sont pas non plus des garanties. Certains joueurs les ont enchaînés sans jamais percer. Les jeunes ont même souvent peur de l’instabilité. Ce n’est pas aussi simple que de dire « il suffit de les prêter ».

Une vraie stratégie se met en place.
Sans oublier que le PSG doit aussi faire avec le Fair-Play Financier. Le club et ses propriétaires Qataris ont pendant quelques années investis beaucoup d’argent pour faire grimper Paris dans les échelons européens. Mais ils ont été rattrapés par un contrôle très strict et serré de l’UEFA (Organe de gestion et contrôle des compétitions européennes et notamment la très fameuse Ligue des Champions).
Ce FPF a complètement changé la vision du développement du club qui doit chaque année faire rentrer de nouvelles recettes essentielles à son développement au plus haut de son objectif sur la scène européenne. Il y a les sponsors, la billetterie, le merchandising, mais aussi la vente de joueurs afin d’équilibrer ses achats.
Ne souhaitant pas céder ses éléments les plus importants et voulant encore renforcer son effectif, la décision a donc été de vendre les jeunes formés au club qui ont une valeur sur le marché et qui ne peuvent pas renforcer l’équipe première pour le moment. Sans oublier qu’eux n’auraient pas eu du temps de jeu pour continuer leur progression. Et il faut bien admettre que très peu de joueurs partis cet été semblaient pouvoir se faire une place au PSG. Sauf peut-être Arthur Zagre (arrière gauche de 17 ans), mais il y a une clause de rachat pour lui.
Alors Dugarry peut ne pas comprendre, ce n’est presque pas surprenant de sa part. C’est pourtant simple. Comme tous les grands clubs, le PSG tente de former de grands talents pour renforcer son équipe première avec les Titis qui pourront se faire une place et vend les autres. De quoi être gagnant, même s’il peut y avoir quelques regrets de temps en temps sur les départs. C’est ainsi. Et ces jeunes ne se plaignent pas pour le moment.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login