Degorre est très clair « je ne crois pas à cette harmonie de façade au PSG » – PSGInfos

Degorre est très clair « je ne crois pas à cette harmonie de façade au PSG »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Damien Degorre, journaliste de L’Equipe, est rarement le dernier pour critiquer ou être sceptique à propos du Paris Saint-Germain. Il l’a confirmé il y a peu sur le plateau de La Chaîne L’Equipe dans l’émission L’Equipe du Soir en commentant la bonne humeur et la solidarité qui s’installent au sein du groupe parisien depuis plusieurs semaines (retrouvez des détails sur l’ambiance et la détermination des joueurs ici). Selon lui, il s’agit plus de communication que d’une réalité.Degorre « il y a toujours des groupes. » “Je pense que c’est plus de la communication. On ne va pas parler de clans, mais il y a toujours des groupes. Et c’est normal. Et il ne faut pas grand-chose pour déstabiliser les egos, pour faire bouger les équilibres. J’attends de voir. Je ne demande que ça. J’espère qu’un club français, et pourquoi pas le PSG, lève la Ligue des champions. Mais je ne crois pas à cette harmonie de façade au PSG. Avant le match à Dortmund, on ne parlait pas de pacte, d’harmonie… S’il y a eu une bascule, c’est au moment de l’anniversaire d’Icardi, Di Maria et Cavani et la capacité qu’a eu Leonardo à fédérer le vestiaire contre lui. Le lendemain, au camp des Loges, il pourrit les joueurs. Et là, les mecs se sont tous rebellés contre Leonardo. Je ne sais pas s’il l’a fait à dessein. En tout cas, il est assez stratège pour ça. (…) C’est un des moments charnière de la saison du PSG.Degorre « Sur les deux finales, je n’ai pas ce sentiment. »Je ne vois pas de dynamique particulière. Le PSG a toujours gagné avant les grands rendez-vous européens. Moi ce que je me demande, c’est de savoir si ce qu’ils nous montrent est profond ou superficiel. Est-ce que c’est lié à la séquence Leonardo ou il y a un vrai groupe ? Sur les deux finales, je n’ai pas ce sentiment. »On retrouve finalement ici tout l’esprit négatif et d’hypothèses hasardeuses de nos « spécialistes » français. Le vestiaire parisien ne pourrait pas être globalement uni à cause de certains « groupes » ? C’est une folie. Il n’y a jamais tout le monde qui s’aime autant dans un groupe aussi large. Il y a quelques affinités en plus, des préférences. Mais cela n’empêche pas de très bien vivre ensemble et d’avoir cette détermination à avancer avec tout l’effectif. Il n’est en tout cas absolument pas question de tension.Peut-être que les médias ne parlent pas « d’harmonie » avant le 8e de finale retour de la Ligue des Champions contre Dortmund, mais c’était déjà en train de s’installer. Sauf que les journaux français ont surtout vu un enthousiasme déplacé et ont critiqué. Et cette soirée européenne a d’autant plus soudé le groupe. Quant aux finales, là aussi Degorre retient sans doute les difficultés à créer des occasions. Pourquoi ne pas avoir en tête la combativité, la solidarité et le fait que le PSG n’a pas encaissé de but depuis le match contre Dortmund ? C’était sans doute plus simple de se lancer dans une histoire sans preuve avec une stratégie de Leonardo pour unir le groupe de joueurs et cela toujours en façade.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login