Brest/PSG – Tuchel en conf : intensité, Leonardo, Cavani titulaire et exigence – PSGInfos

Brest/PSG – Tuchel en conf : intensité, Leonardo, Cavani titulaire et exigence

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Samedi, pour le compte de la 13e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Brest (9e) au Stade Francis-Le Blé (coup d’envoi à 17h30, diffusion sur Canal+ et beIN SPORTS). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer l’adversaire, l’intensité nécessaire, la déclaration de Leonardo (directeur sportif), la situation d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans) et l’exigence que l’équipe doit avoir. Retrouvez ici le point sur le groupe.
Quel genre de match ?

Je m’attends à un match difficile contre une équipe qui n’a pas perdu à la maison. Ils jouent très intensifs. Je m’attends à quelque chose qui ressemble à la coupe. Nous sommes favoris, mais on doit jouer avec la même intensité que l’adversaire pour après montrer notre qualité. Il faudra une performance complète. Ce n’est pas facile. Nous sommes fatigués après beaucoup de matchs et plusieurs blessures. Mais se prépare pour ce match.

Tuchel « Je déteste perdre, mais je préfère que ce soit maintenant plutôt qu’en février ou mars, une phase décisive. »
Leonardo a dit que le bilan est positif, mais qu’il y a des choses à améliorer. Quelles sont ces choses ?
Cela peut changer, avec l’équipe, l’atmosphère, l’intensité, tactiquement, techniquement, cela dépend de la situation. Mais j’ai l’impression que l’équipe est ensemble et fiable dans les grands matchs, dans les matchs à pression. On a perdu des matchs, c’est atypique pour nous mais c’est comme ça. Je déteste perdre, mais je préfère que ce soit maintenant plutôt qu’en février ou mars, une phase décisive. Si on doit le faire, c’est maintenant pour s’améliorer. Il y a des phases où c’est difficile de marquer, d’autres où c’est plus difficile de gérer les contre-attaques. Nous sommes la meilleure équipe de Ligue 1, nous sommes qualités en 8e de finale de la Ligue des Champions, c’est un bon moment pour s’améliorer et continuer.
Bien de voir Leonardo défendre le PSG ?
Oui, il y a des choses que le club doit dire. C’est bien. Avec lui, c’est comme ça ici. Je veux parler de choses sportives et tout le reste c’est Leo.
Tuchel « Normalement, Cavani va commencer demain. »
Comment est Cavani ?
Je pense qu’il est un peu déçu, parce qu’il est habitué à jouer beaucoup et à être titulaire. C’est donc très différent, pour sa confiance et le rythme. Mais peut-être c’est plus facile de parler de l’entraînement hier, il le fait très bien, il se donne à fond, il ne lâche pas. Il montre qu’il est professionnel et qu’il est fiable. Normalement, il jouera demain. C’est nécessaire qu’il commence, qu’il prenne le rythme. Je ne peux pas faire jouer tous les joueurs, c’est normal dans un club comme ça et il faut l’accepter. Ce qu’il fait avec un esprit très professionnel.
Être titulaire, ça peut être un déclic pour lui ?
J’espère. C’est difficile de trouver du rythme avec peu d’entraînements à cause des matchs, et après il joue peu. Icardi a fait très bien, ce n’était pas le moment de le sortir. C’est dommage pour Cavani, je n’aime pas ça. Mais c’était le moment qui était comme ça. Ce n’est pas de la faute d’Edi. Il jouer pour nous, c’est un grand joueur et un joueur important pour le PSG. Normalement, il va commencer demain.
Tuchel « Il faut équilibrer l’intensité avec l’adversaire pour ensuite montrer nos qualités. »
Utiliser Dijon pour préparer demain ?
On peut perdre, ça arrive, mais cela doit arriver contre une équipe meilleure que nous. Mais c’est difficile d’en trouver. S’il manque des joueurs-clefs, cela compte. Comme Verratti à Dijon. Ce n’est pas seulement le talent, mais aussi l’habitude de se donner à fond. Comme Marco, à chaque entraînement. Quand je veux qu’il fasse moins, je dois lui dire d’aller en salle
Mais c’est aussi normal de ne pas toujours au même niveau. Cela ne veut pas dire que le match n’est pas important. Il faut simplement accepter que la tension est différente avant la Ligue des Champions ou Marseille quand on affronte Dijon. On a du respect et on se préparer de la même façon. Il faut jouer aussi à fond. Il faut équilibrer l’intensité avec l’adversaire pour ensuite montrer nos qualités. J’ai beaucoup de joueurs qui savent ça et qui sont super fiables.
Des joueurs qui choisissent leurs matchs ?
Je n’ai pas l’impression que ce soit comme ça. C’est une autre tension, comme je l’ai dit. C’est surtout la question : comment on commence le match ? Les premières passes…si on donne l’impression que peut-être c’est possible. Ce sont des détails, les premiers duels, si on élimine des adversaires avec nos passes, avec des passes agressives, ou si on fait juste des passes pour des passes. C’est surtout ça.
Tuchel « Quand je vois le potentiel des joueurs, je suis forcément exigeant. Ils peuvent faire plus. »
Si je vais durcir le ton dans le vestiaire pour avoir de l’intensité ?
J’espère que mes joueurs savent les choses. Je suis honnête dans le vestiaire. On ne peut pas contrôler le résultat, mais notre performance oui. On doit accepter que l’on dit les choses quand elles ne sont pas bien. Mais ce n’est plus le moment pour parler des défaites, c’est le moment juste après le match et après on passe à la suite. Quand je vois le potentiel des joueurs, je suis forcément exigeant. Ils peuvent faire plus.

Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login