Boy de la Tour appelle « à la réforme de la gouvernance » du football français – PSGInfos

Boy de la Tour appelle « à la réforme de la gouvernance » du football français

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de Football Professionnel depuis 2016, a accordé un entretien à l’AFP. L’occasion de revenir sur la difficulté pour le football français à réagir comme il le faut face à la crise liée à l’épidémie du coronavirus avec une cacophonie négative pour l’efficacité et l’image. La dirigeante a été claire : il faut du changement.« J’appelle à une réforme de la gouvernance depuis le début de mon mandat. La crise n’a fait que mettre en lumière la lourdeur de notre gouvernance, qui comporte un millefeuille d’instances. Ce système ne nous permet pas d’être aussi agile et efficace qu’on devrait l’être. Ce que je souhaite aujourd’hui, c’est définir avec les clubs, les indépendants, les familles, la Fédération, une gouvernance qui soit à la hauteur de la vision et des enjeux qui sont les nôtres.Boy de la Tour veut un dialogue plus clair et stable.C’est la gouvernance du football professionnel qui doit être revue dans son ensemble, pas uniquement celle de la Ligue. Pour rendre la gouvernance du football professionnel plus efficace, il faut relancer le dialogue paritaire et fusionner les syndicats de clubs professionnels. Un autre point important, c’est la stabilité. Aujourd’hui, si je compare la composition du conseil d’administration à celle élue en 2016, il y a près de 70 % de changements. Pourquoi ne pas imaginer que les clubs votent pour des représentants qui puissent rester au Conseil d’administration même en cas de montée ou de relégation ? »Clairement, le football français a affiché certains défauts durant cette période de crise. Plutôt qu’un visage efficace et solidaire, on a vu de la lenteur et la cacophonie. Beaucoup de dirigeants ont pris la parole pour l’intérêt de leur club ou leur instance plutôt que de penser au bien de tous et d’afficher un discours clair. Il faut une remise en question de certains et des efforts. Mais aussi, très certainement, du changement dans l’organisation. Avec moins de groupes différents et de personnes avec divers rôles, il devrait être plus simple d’avoir une position claire et des choses qui avancent plus rapidement.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login