Bodmer raconte son transfert au PSG « soit je signe à Paris, soit j’arrête le foot » – PSGInfos

Bodmer raconte son transfert au PSG « soit je signe à Paris, soit j’arrête le foot »

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Après plus de 20 ans de carrière dont trois ans passés au Paris Saint-Germain (2010-2013), Mathieu Bodmer, milieu de terrain de 37 ans, a décidé de prendre sa retraite. Auprès de Foot Mercato, l’ancien parisien est revenu sur son attachement pour le club de la capitale.« Quand je voulais aller au PSG, c’était le PSG ou rien d’autre. Ça a duré un mois, deux mois… Je suis remonté à Paris, je prenais des amendes… le président de l’OL (Jean-Michel) Aulas m’a appelé, je lui ai dit : «avec tout le respect que je vous dois, soit je signe à Paris, soit j’arrête le foot.Bodmer « Je me suis dit que je n’allais jamais y arriver. »Paris, c’était le premier club où je suis allé faire des essais, à 11 ans. Mon père est supporter du PSG. J’ai baigné là-dedans. Si je n’avais pas joué au PSG, j’aurais foiré ma carrière. C’était LE truc. Pour notre histoire… ça aurait pu se faire avant. Quand j’étais à Lille, j’avais une offre tous les 6 mois mais Claude Puel ne voulait pas m’envoyer là-bas. La première année où je suis à Lyon, j’ai un rendez-vous avec Charles Villeneuve et Alain Roche à l’époque, dans son appartement à Paris, quasiment personne ne le sait. Ils me font une proposition de fou et me disent ‘voilà, on va recruter Makélélé, Coupet, Giuly’. Je l’ai pris pour un fou. Le PSG n’était pas bien à cette époque. Quand je les ai vus tous débarquer, je me suis senti con. Et Claude Puel est arrivé à l’OL et m’a dit ‘tu ne pars pas’. Je me suis dit que je n’allais jamais y arriver.Bodmer « J’aime trop le foot pour pas jouer. »Un goût d’inachevé sur mon départ ?Non. C’est mon caractère. Je n’ai pas de patience, ou très peu. Un nouveau projet arrivait, ils voulaient ramener du monde. Avec Leonardo, ça ne passait pas. Deux trois noms d’oiseau ont volé. Certains sont restés derrière et ont mis leur fierté de côté ou ont fait le dos rond. Je ne pouvais pas accepter ça. On a beau me donner beaucoup d’argent, il faut que je joue. J’aime trop le foot pour pas jouer. »Malheureusement, l’aventure ne s’est pas terminée de la meilleure des manières entre Bodmer et le PSG. Mais il a pu pendant trois années défendre les couleurs de son club de cœur. Dans une carrière le plus important est d’atteindre ses objectifs, en jouant au PSG c’est ce qu’a fait l’ancien milieu de terrain. Évoluer aux côtés de Zlatan Ibrahimovic, Thiago Motta, Thiago Silva et être entraîné par Carlo Ancelotti n’est pas donné à tout le monde. Il a su en profiter, même s’il a finalement dû partir pour garder un temps de jeu vraiment intéressant.Durant son passage au sein du club parisien, celui qui est originaire d’Evreux a pu décrocher le premier titre de champion de France sous l’ère QSI, un moment forcément marquant pour le joueur. Mais, au vu des ambitions du club à cette époque où la pression semblait encore plus présente qu’aujourd’hui, les dirigeants ont rapidement fait comprendre à certains joueurs qu’ils n’auraient plus beaucoup de temps de jeu. Une déception pour certains. Mais Bodmer restera quand même dans l’histoire du club et le cœur des supporters pour son amour envers le PSG forcément visible sur le terrain et qui lui laissera d’excellents souvenirs.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login