Amiens/PSG – Tuchel en conf : défaite « bizarre », un possible retour de Rabiot dans le groupe après janvier et l’état d’esprit des joueurs – PSGInfos

Amiens/PSG – Tuchel en conf : défaite « bizarre », un possible retour de Rabiot dans le groupe après janvier et l’état d’esprit des joueurs

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Samedi, dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera l’Amiens (20e) au Stade de la Licorne (coup d’envoi à 17h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion . Retrouvez le point sur le groupe ici.Le besoin de se relancer ?Oui, hier tout le monde était un peu triste c’est normal après une défaite. Peu importe le nombre de victoires, la défaite est dure. Mais on a fait la meilleure chose possible hier, avec une séance sur le terrain avec beaucoup de qualité. On doit continuer comme ça aujourd’hui. C’est nécessaire de montrer une réaction et d’être prêt demain. C’est une bonne chose de jouer vite pour oublier la défaite contre Guingamp.Une analyse à faire ?C’est difficile, car ce n’est pas un match très clair avec un résultat logique. On n’a pas fait encore. On va faire ça aujourd’hui ou demain. On va parler de petites choses. Il n’y a pas de grandes choses. Si tu regardes les statistiques, ce n’est pas possible de perdre ce match. C’est pour cela que tout le monde aime ce sport, des choses bizarres peuvent toujours se passer. Ce sont des petites choses, dans la mentalité, après notre 1er but on a manqué un d’intensité et de vitesse. Quand nous menons à domicile, tout le monde a le sentiment que c’est fini. Et c’est normal. Je sais qu’une défaite peut arriver. Mais on s’attend à un autre scénario. C’était totalement bizarre. On doit l’accepter dans l’analyse aussi. Il faut accepter que c’était un jour bizarre.« Rabiot ? Je suis ouvert à tout. »Possible de réintégrer Rabiot dans l’effectif si nécessaire ?Oui, je peux faire ça. Mais pendant le mois de janvier, je n’y pense pas. Il y a des choses qui peuvent se passer. Ce n’est pas une question maintenant. Je suis ouvert à tout et j’ai une bonne relation avec lui. Il fait l’entraînement de façon professionnelle. C’est une situation compliquée entre lui et le club.Mbappé qui joue surtout dans l’axe ?C’est un attaquant. Il est très dangereux quand il est prêt de la surface. J’ai l’impression qu’il aime beaucoup son rôle avec Cavani. J’aime beaucoup aussi car il a une connexion avec Neymar et Marco Verratti. Aussi, il est proche du but. C’est un attaquant qui a la faim de marquer des buts. Je pense que c’est son meilleur poste. Mais c’est aussi possible, j’y ai pensé à la mi-temps contre Guingamp, de le faire jouer à droite. Mais après il est trop loin de Neymar.« Il faut aussi que les joueurs méritent de jouer. »Je change souvent de composition d’équipe ?C’est nécessaire en ce moment pour que tous les joueurs soient prêts pour la suite. On doit faire de la rotation pour tout le monde et ne prendre aucun risque avec les joueurs. Après, ce n’est pas nécessaire de toujours changer. Cela peut arriver que l’on joue 2 ou 3 matchs de suite avec la même équipe. Mais on aura 16 matchs chaque 3 jours, donc c’est nécessaire de changer. Mais il faut aussi que les joueurs méritent de jouer.La défaite change le programme prévu ?Non, pas du tout. Je reste dans la même idée de ménager les joueurs et de donner du rythme. Il y aura ensuite 5-6 entraînement à Doha afin d’être prêt pour la suite.« Mes joueurs ont souvent le sentiment qu’ils ne peuvent que perdre et jamais gagner. »Si je vais changer mon discours pour donner de l’envie aux joueurs ?On a manqué d’envie, mais aussi, très honnêtement, je comprends les joueurs. Ils jouent beaucoup de matchs et ce n’est pas possible d’en faire 60 avec plein d’émotions et d’être super concentrés. Je pense vraiment que la mentalité n’a pas été le problème pour ce match. Nous avons mené 1-0. Je peux sentir qu’il manquait quelque chose. Mais c’est aussi difficile pour nous, car si on gagnait ce match 1-0 il y aurait eu des critiques parce qu’on n’a pas assez bien joué. Personne ne dit « bravo, vous avez encore gagné ». Mes joueurs ont souvent le sentiment qu’ils ne peuvent que perdre et jamais gagner. Il faut 4 ou 5-0 pour qu’il n’y ait pas de critique. C’est très difficile. Après le 1-0, il manqué la mentalité pour plier le match ou bien défendre. Oui, on va parler avec les joueurs. C’est une chance pour s’améliorer et répondre tout de suite. Mais je ne vais pas faire un grand discours.Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login