Alexandre Jaquin relève que Tuchel a une « identité de jeu invisible » au PSG – PSGInfos

Alexandre Jaquin relève que Tuchel a une « identité de jeu invisible » au PSG

By  |  0 Comments

Cet article vous est proposé par le site PARISFANS.fr, tous les articles du site ici

Comme d’autres observateurs du football, Alexandre Jaquin, journaliste de RMC Sport, s’est penché sur le loupé général de Thomas Tuchel contre Manchester United mardi (défaite 1-2, 1ere journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions). Il souligne notamment que l’entraîneur du Paris Saint-Germain a une « identité de jeu invisible » aujourd’hui alors qu’il est arrivé durant l’été 2018.« Ça fait maintenant plus de deux ans que Thomas Tuchel est à la tête du PSG. Avec un effectif assez peu modifié dans les grandes lignes. Globalement, les tauliers de l’équipe sont les mêmes, devant et derrière, à l’exception de Thiago Silva et Edinson Cavani, partis libres cet été. Mais difficile pour autant de définir le style du club de la capitale. Au fur et à mesure des événements, le coach allemand change certains joueurs, fait parfois évoluer son système, mais il ne parvient pas à imprimer une réelle identité de jeu. Depuis son arrivée, Paris s’en remet surtout au talent de ses stars pour faire la différence devant. Pas vraiment à ses certitudes tactiques et collectives. Avec un groupe d’une telle qualité, c’est problématique.« Tuchel semble aujourd’hui à court d’inspiration pour améliorer la situation. »Et les soirs où Mbappé, Neymar ou Di Maria ne trouvent pas la faille, le PSG galère, comme face à Manchester. L’entraîneur de 47 ans semble aujourd’hui à court d’inspiration pour améliorer la situation. Certes, il manquait quelques joueurs importants pour ce choc, comme Marco Verratti, Leandro Paredes, Mauro Icardi ou Marquinhos (laissé sur le banc). Mais ça ne peut pas expliquer une prestation d’ensemble aussi faible à ce niveau de compétition. »Attention, il ne faut pas oublier que Tuchel a réussi à obtenir quelques très bons matchs et résultats avec son équipe. Mais il est clair aussi qu’il manque de la régularité. Comme idée claire, il y a le pressing à la perte de balle et le positionnement pour éviter de prendre trop de contres. Ce qui est bien, et pas forcément toujours très visible pour la seconde idée car il s’agit de détails de placement auxquels on ne fait pas forcément attention. Ce n’est tout de même pas à oublier. Cependant, il manque tout de même un quelque chose dans la créativité et le jeu.Cela s’est bien vu mardi, avec une équipe qui avait été préparé au fait de stopper les contres mancuniens. Mais il y a eu le sentiment qu’offensivement cela s’arrêtait à des exploits des attaquants. C’est bien trop peu. Surtout que l’on avait déjà fait ce constat lors du premier match de Ligue des Champions à Liverpool. Tuchel venait d’arriver, on pouvait comprendre qu’il cherche. Aujourd’hui, c’est plus difficile à excuser. Même s’il ne faut pas négliger la responsabilité des joueurs, qui n’ont pas mis la solidarité et la combativité nécessaires dans un tel match. Il reste indéniable qu’ils ont été mal « guidés » sur cette rencontre. Ce qui a d’ailleurs donné du poids à l’idée du remplacement de Tuchel.Retrouvez ci-dessous notre dernier Podcast : L’essentiel du PSG – Tuchel en conférence de presse et les absences de Verratti.[embedded content]Publicités

happywheels

You must be logged in to post a comment Login